NOUVELLES

Dzhokhar Tsarnaev est transféré vers un centre médical fédéral de détention

26/04/2013 07:12 EDT | Actualisé 26/06/2013 05:12 EDT
AP

BOSTON - La mère des deux jeunes hommes soupçonnés d'avoir perpétré les attentats du marathon de Boston avait été ajoutée à une base de données du gouvernement américain sur le terrorisme environ 18 mois avant l'attaque, ont annoncé des responsables gouvernementaux.

Deux responsables ont affirmé à l'Associated Press que le service du renseignement américain, la CIA, avait placé Zubeidat Tsarnaeva et son fils Tamerlan Tsarnaev, aujourd'hui décédé, sur la liste après que la Russie eut contacté l'agence en 2011 avec des préoccupations selon lesquelles les deux étaient des militants religieux sur le point de se rendre en Russie.

Les responsables ont témoigné sous couvert de l'anonymat parce qu'ils n'étaient pas autorisés à divulguer de l'information aux médias.

Le fait d'être inclus dans la base de données «TIDE» ne veut pas nécessairement dire qu'une personne est soupçonnée de prendre part à des activités terroristes par le gouvernement américain et ne veut pas dire que la personne subira une enquête sur la sécurité, qu'elle sera mise sous surveillance, ou qu'elle aura des restrictions de voyage.

Ces dernières informations ont été données alors que le suspect survivant en lien avec l'attentat, Dzhokhar Tsarnaev, le frère cadet de Tamerlan, a été transféré dans la nuit de jeudi à vendredi de l'hôpital civil où il se trouvait vers un centre fédéral médical de détention.

Le U.S. Marshals Service des États-Unis a indiqué que Tsarnaev a quitté le Centre médical Beth Israel Deaconess de Boston à destination du Centre médical fédéral Devens, à environ 65 kilomètres à l'ouest de Boston.

Cet établissement se trouve sur l'ancienne base militaire de Fort Devens. On y accueille des prisonniers fédéraux qui ont besoin de soins de santé ou psychiatriques à long terme.

L'homme de 19 ans a subi de nombreuses blessures, notamment à la gorge, pendant qu'il tentait apparemment d'échapper aux autorités après sa participation présumée à l'attentat qui a fait trois morts et plus de 260 blessés.

Vendredi, des agents du FBI ont inspecté un dépotoir situé près du campus de l'Université du Massachusetts à Dartmouth, où étudiait le jeune Tsarnaev. Le porte-parole du FBI, Jim Martin, n'a pas précisé ce que la police fédérale recherchait.

Tsarnaev est accusé d'avoir posé les bombes qui ont fait trois morts et blessé au moins 260 autres personnes à la ligne d'arrivée du marathon de Boston, le 15 avril. Il aurait posé le geste avec son frère aîné, décédé après un échange de coups de feu avec la police.

Les deux frères sont des Tchétchènes originaires de Russie qui étaient venus aux États-Unis avec leurs parents il y a dix ans.

Les enquêteurs ont affirmé que les deux frères étaient furieux de voir les interventions militaires américaines se dérouler dans des pays musulmans. Tsarnaev aurait cité les invasions en Irak et en Afghanistan lors d'interrogatoires.

Les enquêteurs ont également indiqué que les frères auraient été radicalisés par des documents à caratère islamiste sur Internet et non en entrant en contact direct avec des organisations terroristes.

Une équipe d'enquêteurs de l'ambassade américaine à Moscou a questionné les deux parents des suspects à Makhachkala, en Russie, cette semaine. Le père des suspects, Anzor Tsarnaev, a déclaré que les questions portaient sur les activités et intérêts de leurs fils.

Le père a affirmé qu'il se rendrait sous peu aux États-Unis. Le mère n'a pas encore décidé si elle irait.

Lors d'une conférence de presse en Russie, elle a déclaré qu'elle regrettait amèrement d'avoir déménagé la famille aux États-Unis et que ses fils auraient eu un meilleur avenir dans leur village natal du Dagestan.

Par ailleurs, les autorités ont dévoilé jeudi que les deux suspects de l'attentat de Boston prévoyaient commettre un attentat à Times Square, haut lieu touristique de New York.

Le suspect et son frère avaient décidé spontanément de se rendre à New York et d'y perpétrer un autre attentat, mais leur plan a échoué lorsque la voiture qu'ils avaient volée a manqué d'essence, a indiqué le commissaire de police de la ville de New York, Raymond Kelly. Ils ont ensuite échangé des coups de feu avec la police, et le grand frère est décédé à la suite de cette fusillade.

Le véhicule qu'ils avaient volé contenait cinq bombes tuyau et un explosif de marmite à pression comme ceux utilisés dans les attentats de Boston, a indiqué M. Kelly.

Le maire de New York, Michael Bloomberg, a confirmé que la métropole américaine devait être la prochaine cible des terroristes présumés.

«Nous ne savons pas si nous aurions pu arrêter les terroristes s'ils étaient arrivés ici depuis Boston. Nous sommes simplement reconnaissants que nous n'avons pas eu à découvrir la réponse à cela», a-t-il déclaré.

INOLTRE SU HUFFPOST

Derniers tweets de Dzhokhar A. Tsarnaev
Reports Of Shooting, Explosions In Watertown