VIDEO

Une usine de mouches pour remplacer les pesticides

25/04/2013 01:45 EDT | Actualisé 24/06/2013 05:12 EDT

À Saint-Édouard, en Montérégie, un groupe de recherche en agronomie a développé une technique pour réduire la pollution en remplaçant les pesticides par des mouches stériles. L'usine de la compagnie Phytodata a produit 25 millions de mouches d'élevage cette année. Les premières seront libérées dans les prochains jours sur des champs d'oignons de la région. Mais le projet pourrait ne pas survivre en raison d'un manque de financement.

L'usine de mouches québécoise est une des deux seules du genre sur la planète. Des maraîchers hollandais utilisent déjà cette technique depuis les années 1980 sur près de la moitié des champs d'oignons du pays. Une seule larve de mouche peut détruire un plan d'oignon.

La méthode consiste à irradier des mouches d'élevage dans un laboratoire de Saint-Hyacinthe pour les rendre stériles. Quand elles s'accoupleront avec les mouches naturelles, cela donnera une larve stérile, donc morte. L'agronome Luc Brodeur, directeur général de Phytodate explique le processus : 

Combattre les pesticides

Selon Luc Brodeur, chaque hectare de production maraîchère reçoit chaque année de 10 à 20 kilogrammes de pesticides. Les légumes ne sont pas toujours contaminés, mais les produits chimiques se retrouvent dans la terre, la poussière et les cours d'eau.

Recherche de financement

Le projet de l'usine de mouches de Saint-Édouard arrive à son terme cette année. Les recherches avaient débuté en 2004 jusqu'aux tests sur des cultures de grande taille ces dernières années. Luc Brodeur aimerait que le gouvernement et les agriculteurs continuent de supporter le projet : « Cette méthode fonctionne bien si toute la région est sous le contrôle de cette méthode ». Les coûts d'installation et de démarrage d'une telle production de mouches stériles à l'échelle du Québec seraient élevés, mais pour l'agronome, il s'agit « d'une décision de société ».

Un reportage de Thomas Gerbet

Sur Twitter : @thomasgerbet

PLUS:rcvideo