NOUVELLES

« Pour les commanditaires » - Tagliani

25/04/2013 12:18 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT

Alexandre Tagliani ne voulait pas rater le rendez-vous du Grand Prix de Trois-Rivières. Il a confirmé jeudi qu'il participera à la course de la série canadienne NASCAR.

Il a trouvé un volant avec l'équipe DJK Racing pour la 44e édition de l'évènement, qui aura lieu le week-end du 11 août.

Le pilote québécois sait qu'il a très peu d'occasions de rouler en sol canadien. Et il ne voulait donc pas rater ce rendez-vous annuel, pour lequel il a une tendresse particulière.

« J'ai gagné à Trois-Rivières en formule atlantique en 1997 et en 1999, a indiqué Tagliani à Radio-Canada Sports jeudi. J'ai de bons souvenirs là-bas. Mais je n'ai pas encore gagné en NASCAR. J'y ai obtenu la pole [en 2009], et je veux maintenant aller au bout sans casser, et gagner. Quand on fait l'Indy 500 ou qu'on course au Brésil, on peut oublier d'où on vient. Il ne faut pas tourner le dos à des évènements qui ont fait ta carrière. Je veux redonner à cette course qui a aidé ma carrière. »

Tagliani veut aussi donner de la visibilité canadienne aux commanditaires qui l'aident à poursuivre sa carrière en IndyCar. La course d'Edmonton a disparu, reste le programme double à Toronto les 13 et 14 juillet.

« J'ai le support de plein de commanditaires, explique-t-il. Et pour les satisfaire, il n'y a pas mieux qu'une course au Québec. Il y avait une ouverture dans le calendrier IndyCar, sans course et sans essais privés avec Bryan Herta Autosport. Je vais en profiter pour parler des causes qui me tiennent à coeur, notamment l'utilisation de l'Épipen qui peut sauver des vies. »

Tagliani, qui souffre d'une allergie sévère aux noix, a en effet réussi à convaincre la marque Pfizer de faire partie de son programme de commandites pour la saison 2013. Le pilote participera à une campagne de sensibilisation à l'utilisation de l'auto-injecteur Épipen durant l'été.

« Il y a 2,5 millions de personnes qui souffrent d'une forme ou l'autre d'allergie, et beaucoup de gens ne savent pas utiliser l'Épipen. Moi, ça m'a sauvé la vie plusieurs fois. Je suis la bonne personne pour en parler, pour raconter mes épisodes. On ne peut pas éviter les places publiques, les restaurants, les cafés. Alors, il faut faire attention. »

En attendant de retourner à Trois-Rivières, Alexandre Tagliani sera à Sao Paulo au Brésil le week-end du 5 mai pour la quatrième manche du Championnat IndyCar.

PLUS:rc