NOUVELLES

Le gouvernement américain met fin à une étude de vaccin contre le VIH

25/04/2013 09:38 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT

Mauvaise nouvelle pour la lutte contre le sida : le gouvernement américain interrompt une recherche pour un vaccin contre le VIH, puisque les doses expérimentales ne préviennent pas l'infection.

Environ 2500 personnes ont participé à l'étude, la plupart des hommes gais de 19 villes différentes. La moitié d'entre eux ont reçu un vaccin expérimental développé par l'Institut américain de la santé (NIH) et l'autre moitié ont reçu un placebo.

Une révision sécuritaire a trouvé cette semaine qu'un peu plus de volontaires qui avaient reçu le vaccin ont été infectés par le VIH plus tard. On ne sait pas encore pourquoi.

L'Institut américain de la santé a indiqué jeudi qu'il arrêtait les vaccinations, mais qu'il continuait à suivre l'état de santé des volontaires.

Plusieurs tentatives pour mettre au point un vaccin contre le sida ont échoué au fil des ans. Cependant, les chercheurs continuent leurs travaux, encouragés par le succès modeste d'une étude réalisée en Thaïlande en 2009.


PLUS:rc