BIEN-ÊTRE

Baselworld : Swatch dévoile une montre mécanique produite à une échelle industrielle

25/04/2013 03:32 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT

Swatch, la célèbre marque suisse de montres en plastique multicolores, a dévoilé jeudi à Bâle sa dernière innovation, une montre équipée d'un mouvement mécanique produite à une échelle industrielle.

Cette prouesse technologique a été réalisée en décomposant le mouvement en cinq modules assemblés au centre par une vis unique. Baptisée Sistem 51, soit le nombre de composants utilisés dans le mouvement, la montre sera déclinée en trois styles différents pour la première collection, qui fera son arrivée dans les boutiques en octobre.

"Elle sera vendue dans la plage de prix classique de Swatch, entre 100 et 200 francs suisses", a indiqué Nick Hayek, le directeur général de Swatch Group, qui, sans en révéler le prix exact, a précisé que le prix se situeraient plus proche de 100 francs suisses (81,16 euros).

Les montres mécaniques ont permis à l'horlogerie suisse de luxe de connaître un formidable essor ces dernières années, mais elles nécessitent un long travail d'assemblage à la main, qui permet de justifier leur prix onéreux.

Parmi les montres présentées cette semaine à Baselworld, le plus grand salon mondial de l'horlogerie et de la joaillerie qui a ouvert jeudi ses portes au public, certaines pièces se vendent au-delà d'un million d'euros.

"Mais il faut des innovations qui viennent également de la masse", a déclaré Nick Hayek, qui a ajouté que la montre serait produite entièrement en Suisse.

La montre Sistem 51, protégée par 17 brevets, a mobilisé une centaine d'horlogers et d'ingénieurs du groupe Swatch pendant deux ans. Pour cette édition de Baselworld, Nick Hayek a choyé la marque Swatch qui souffle cette année sa trentième bougie, lui offrant pour la première fois un stand sur le salon.

Le groupe Swatch dispose d'un vaste portefeuilles de marques, telles Breguet, Omega et Tissot, qui font partie des griffes horlogères incontournables à Baselworld mais la marque Swatch n'avait jusqu'à présent jamais été représentée au salon.

Pour fêter dignement cet anniversaire, Nick Hayek lui a consacré toute une halle où seront organisés chaque jour des événements différents, dont la présentation d'une rétrospective de tous les modèles lancés depuis sa création en 1983.

Le succès de la marque Swatch a permis à la famille Hayek de bâtir un véritable empire horloger, dont le chiffre d'affaires a dépassé 8 milliards de francs suisses en 2012.

Le groupe ne divulgue jamais le détails de ses chiffres par marque, mais les ventes de ses montres en plastiques multicolore ont avoisiné 720 millions de francs suisses en 2012, selon les estimations des analystes de la banque Vontobel.

noo/pjt/ros