VIDEO

Agression d'un chauffeur de la STM : deux suspects accusés, le 3e arrêté

25/04/2013 05:39 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT
Agence QMI

Tandis que les deux suspects impliqués dans l'agression d'un chauffeur d'autobus de la Société de transport de Montréal (STM) ont été formellement accusés jeudi de voies de fait graves, le troisième suspect a été arrêté en soirée. 

Recherché depuis mercredi dans cette affaire, le jeune homme blanc de 20 ans a été arrêté vers 18 h dans l'arrondissement de Montréal-Nord, alors que les policiers effectuaient des perquisitions à son domicile. 

Il a été transporté au service de police, où les enquêteurs devaient l'interroger au cours de la soirée. Il devrait comparaître au palais de justice vendredi pour répondre à des accusations de voies de fait graves et de non-respect des conditions. 

Cette arrestation est survenue quelques heures après que Jeffrey St-Claud, 20 ans, eut brièvement comparu en après-midi au palais de justice de Montréal devant quelques membres de sa famille. Il demeurera en détention jusqu'à son enquête sur remise en liberté prévue vendredi.

Un de ses présumés complices d'âge mineur a également comparu en Chambre de la jeunesse pour faire face à une accusation similaire.

Quant au chauffeur de 36 ans, il se trouve toujours dans un état sérieux à l'hôpital, mais on ne craint plus pour sa vie.

L'agression a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi, peu après 2 h 30, à l'intersection du boulevard Saint-Laurent et de la rue Jean-Talon, dans le quartier Villeray. 

L'autobus était équipé de deux caméras de surveillance et des images nettes montrant les trois suspects à bord du véhicule ont été diffusées mercredi après-midi par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

L'agression aurait suivi une dispute verbale dont le sujet n'est pas encore connu. Après avoir martelé de coups de poing le chauffeur, les trois suspects ont quitté le véhicule à pied, dans une direction inconnue. Une dizaine de passagers se trouvaient dans l'autobus.

Arrêtés mercredi, les deux jeunes hommes noirs, âgés de 17 et 20  ans, ont été interrogés par les enquêteurs. Le suspect d'âge mineur a été arrêté grâce à des informations fournies par le public à la suite de la publication des images des caméras de surveillance.

Il a été arrêté à son domicile vers 21 h 30, mercredi soir. Le deuxième suspect, Jeffrey St-Claud, s'est rendu de lui-même au SPVM une heure plus tard.

L'avocat du suspect qui s'est livré, Rodolphe Morissette, a indiqué que son client s'était livré de son plein gré. M. Morissette précise que son client n'admet rien de ce qui est arrivé. M. Morissette entend demander la remise en liberté de son client, mais il s'attend à ce que la Couronne s'y oppose.

INOLTRE SU HUFFPOST

7 stations de métro où (presque) personne ne va