BIEN-ÊTRE

Trop de marathoniennes souffrent de douleurs mammaires

24/04/2013 08:45 EDT | Actualisé 24/06/2013 05:12 EDT

Une étude britannique montre que plus d'un tiers des marathoniennes souffrent de douleurs aux seins lorsqu'elles courent et que près de quatre sur dix ne font rien pour les prévenir.

Cette étude, parue récemment dans la version internet de The British Journal of Sports Medicine, a été menée sur 1.285 femmes ayant participé au marathon de Londres en 2012.

On leur posa 30 questions sur leurs habitudes de course, pour savoir si elles portaient ou non des brassières de sport et si elles souffraient de douleurs au niveau des seins (aussi appelées mastalgie). Plus de 400 d'entres elles ont confié ressentir ces douleurs, mais sans grande surprise, les femmes les plus touchées étaient celles à fortes poitrines. 

Les chercheurs du St. Mary's University College de Londres et de l'université de Portsmouth ont aussi noté que les femmes sans enfant avaient plus de chances d'avoir mal que les autres. 

Certaines coureuses ont pris des antidouleurs pour traiter leur mastalgie, d'autres ont changé d'alimentation, ont utilisé des compresses chaudes ou froides, ou ont appliqué de l'huile d'onagre la veille de la course. La chercheuse en charge de l'étude, Nicola Brown, a noté que même si la plupart des femmes portaient des soutiens-gorges de sport, elles ne pensaient pas forcément que le fait de les ajuster pouvait aider à vaincre la douleur. 

Pour la majorité des femmes, il est important de trouver une brassière de sport confortable, qui n'irrite pas la peau, et qui protège les seins des rebonds pouvant déchirer les ligaments des tissus mammaires et entraîner des poitrines moins fermes, selon les spécialistes.

jw/kc/cg/ls