DIVERTISSEMENT

Radio-Canada: Marie-France Bazzo remplacera René Homier-Roy

24/04/2013 03:36 EDT | Actualisé 24/04/2013 05:31 EDT
Agence QMI

C’est maintenant officiel : c’est Marie-France Bazzo qui succédera à René Homier-Roy au micro de l’émission matinale de la Première chaîne de la radio de Radio-Canada, l’automne prochain.

L’animateur de C’est bien meilleur le matin a annoncé en ondes, mercredi, qu’il quittait le poste qu’il occupait depuis 15 ans.

Or, les rumeurs quant à son successeur se sont multipliées à une telle vitesse sur les réseaux sociaux que Radio-Canada n’a eu d’autre choix que d’organiser un point de presse de dernière minute, en après-midi, pour confirmer l’identité de sa remplaçante, que plusieurs avaient de toute façon deviné.

« C’est dommage pour René, a déploré Marie-France Bazzo, dommage que les réseaux sociaux accélèrent le rythme de la nouvelle. La première annonce lui revenait, et j’aurais aimé qu’il ait 24 heures à lui. J’aurais eu envie de commenter avant, mais ce moment lui appartenait. Quand je l’ai entendu ce matin, j’avais le motton… »

Celle qui a jadis piloté Indicatif présent, rendez-vous de milieu d’avant-midi, de 1995 à 2006, à l’antenne de la station d’État, revient donc par la grande porte dans la tour du boulevard René-Lévesque. Elle sera ainsi la première femme de l’histoire à animer l’émission de lever du jour à la Première chaîne. Depuis 2008, Marie-France Bazzo était chroniqueuse à Puisqu’il faut se lever, au 98,5 FM, où elle commentait l’actualité en compagnie du morning man Paul Arcand et de Mario Dumont; elle y a livré sa dernière intervention mercredi et n’a pu saluer ses auditeurs, tenue de garder le secret sur son passage à Radio-Canada. Elle officie aussi à Télé-Québec à titre de productrice et animatrice du magazine hebdomadaire Bazzo.TV, un mandat qu’elle conservera malgré les nouveaux défis qui l’attendent, a-t-elle spécifié.

Emballée

Marie-France Bazzo semblait extrêmement fière de dévoiler ses nouvelles fonctions, mercredi. Se définissant elle-même comme une « fille de matin » (« Je vais me lever à 3h30 et me coucher à 10h30, et je vais tweeter jusqu’à 10h25 », a-t-elle badiné), la communicatrice avait déjà manifesté son envie de prendre les commandes d’une telle plateforme et blague même sur son ambition de devenir un jour patronne du service de la radio de Radio-Canada. Son entente avec le diffuseur a été parafée il y a quelques semaines.

« C’est à la fois un honneur et une responsabilité, un immense cadeau que Radio-Canada me fait, s’est-elle extasiée. Dans toutes stations confondues, il y a deux créneaux extraordinaires en radio : celui du milieu d’avant-midi et celui où on se lève, où on informe, découvre, où on exerce notre curiosité. Je ne pensais pas que ça m’arriverait, mais quand le train passe, il faut le prendre! »

C’est bien meilleur le matin changera donc de titre avec l’arrivée de la nouvelle maîtresse à bord. Fondamentalement, le contenu demeurera le même, avec les actualités, la culture, la météo, la circulation, mais Marie-France Bazzo et son équipe comptent quand même apporter quelques modifications à l’ensemble.

« Il y a une routine qui est là et qu’on doit respecter. L’émission sera peut-être plus collée sur la salle des nouvelles de Radio-Canada. Il y aura une présence journalistique plus importante. »

On a aussi promis qu’on ne se concentrerait pas uniquement sur les faits saillants de la métropole, qu’on jaserait aussi des banlieues, et que le public serait très sollicité, chaque matin. «Ça va beaucoup tweeter! »

« Quand j’ai quitté la Première chaîne, il y a six ans, j’ai dit une phrase qui en a marqué quelques-uns, à savoir que la barre était haute, a poursuivi Marie-France Bazzo. Or, René a placé la barre haute! Je ne suis plus la même personne qu’à l’époque. Je suis passée par le privé, j’ai maintenant ma boîte de production. J’ai maintenant une façon de travailler avec les équipes que je n’avais pas avant. Je reviens avec des outils différents. »

La femme de mots a par ailleurs précisé que sa collaboration avec Paul Arcand se termine en excellents termes, qualifiant son ex-complice de « gentleman ».

Marie-France Bazzo fera partie de la liste des invités de Tout le monde en parle, à Radio-Canada, ce dimanche. Quant à René Homier-Roy, il occupera quand même un siège tout l’été, à la barre de Viens voir les musiciens, et remplira une autre case horaire à la Première chaîne l’an prochain. Les détails seront annoncés sous peu.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques réactions sur Twitter
René Homier-Roy quitte C'est bien meilleur le matin