BIEN-ÊTRE

Baselworld s'ouvre à la presse sur une note optimiste

24/04/2013 04:03 EDT | Actualisé 24/06/2013 05:12 EDT

Baselworld, le plus grand salon mondial de l'horlogerie et de la joaillerie, a ouvert mercredi ses portes à Bâle aux médias sur une note optimiste pour 2013 malgré les inquiétudes sur la croissance en Chine.

"En dépit des aléas économiques qui surgiront, nous restons des plus optimistes pour cette année", a déclaré Jacques Duchêne, le président du comité des exposants lors de la conférence de presse d'ouverture de l'événement.

Il a parlé avant l'annonce officielle du rachat de la maison horlogère suisse Corum par le groupe chinois China Haidan pour 86 millions de francs suisses (71,6 millions d'euros).

"Nous bénéficions d'une industrie qui surfe au sommet de sa croissance", a-t-il ajouté, rappelant que l'horlogerie faisait figure d'exception dans un contexte économique mondial en crise.

L'horlogerie suisse a jusqu'à présent déjoué toutes les prévisions de ralentissement, ses exportations atteignant un record en 2012 à 21 milliards de francs suisses (17 milliards d'euros).

Mais Baselworld s'ouvre cette année sur fond d'inquiétudes sur la croissance en Chine, les exportations horlogères suisses vers cette destination ayant reculé de 31,4% en mars sur un an après avoir déjà baissé de 33% le mois précédent, selon les chiffres publiés par la Fédération horlogère suisse.

François Thiébaud, le président des exposants suisses, a cependant jugé que l'horlogerie helvétique a bien démarré l'année, la barre étant désormais très haute après la croissance "fantastique" de l'année écoulée.

"Nous avons un démarrage positif qui est encourageant pour l'ensemble de la branche", a-t-il affirmé. François Thiébaud, également directeur général de Tissot, une des marques phares de Swatch Group, a souligné que l'essentiel des commandes annuelles pour cette année seront, comme de coutume, passées durant Baselworld.

Le salon, qui ouvrira ses portes au public jeudi, accueillera pendant une semaine les plus grands noms de l'horlogerie suisse, à l'instar de Patek Philippe, Rolex et Omega.

Cet événement est considéré comme le meilleur indicateur de la santé du secteur, alors que les détaillants du monde entier s'y pressent pour découvrir les nouveautés et reconstituer leurs stocks.

noo/pjt/phv