DIVERTISSEMENT

« Une histoire de jeux vidéo » - L'exposition qui se joue à Québec

24/04/2013 11:13 EDT | Actualisé 24/06/2013 05:12 EDT
Courtoisie

Du 24 avril 2013 au 16 mars 2014, le Musée de la civilisation de Québec présente l’exposition Une histoire de jeux vidéo, qui propose aux gamers et aux néophytes un survol chronologique de l’une des activités les plus populaires des dernières décennies. L’exposition arrive en Amérique du Nord, après avoir été présentée au Grand Palais à Paris.

« Le marché du jeu vidéo a même dépassé celui du cinéma. C’est dire son importance dans notre culture. Au cours des 25 dernières années, il a exploré de multiples facettes de la société québécoise, à travers quelques-unes de ses passions : la chanson, les téléromans, le hockey, l’humour. Le Musée se devait d’explorer l’univers des jeux vidéo, un phénomène qui a eu un impact énorme sur les plans social et culturel, tant au Québec que dans le monde », explique le directeur général du Musée de la civilisation, M. Michel Côté dans un communiqué.

Une exposition où les visiteurs peuvent toucher

Au programme, près de 450 jeux vidéo, bornes d’arcade, accessoires, affiches, magazines et extraits de films ayant inspiré la création de jeux vidéo (ou l’inverse). L’exposition donne accès à plus de 88 systèmes cultes encore jouables (Commodore 64, Atari, Sega Master System, Super Nintendo, Sega Megadrive, PlayStation, Wii, Kinect) et à d’autres jeux tout aussi mémorables (Pong, Pac-Man, Space Invaders, Rayman, Pokemon, Mario, Star Wars, Zelda, Tomb Raider, Virtua Cop, World of Warcraft, Frozen Bubble, Wii Sports, Crisis 2).

Un parcours chronologique

Le premier jeu vidéo destiné au grand public, Pong, est sorti en 1972. Au départ, un simple bouton permettait de déplacer une raquette ou un personnage. Aujourd’hui, des dispositifs sont mis en place pour détecter les mouvements du corps comme avec la console Kinect. Alors que les premiers jeux vidéo étaient en noir et blanc, la couleur a fait son entrée en 1976.

Après avoir décortiqué les prémices des jeux vidéo (1950-1971), l'exposition se déploie sur 7 grandes zones historiques correspondant aux périodes d’innovations techniques, esthétiques ou graphiques : 1972-1977, Pong et ses dérivés ; 1977-1983, les premiers jeux en couleur ; 1983-1989, l'ère du dessin ; 1989-1994, l'art du pixel (pixel art) ; 1994-1999, l'arrivée de la 3D ; 2000-2005, l'image s’affine ; 2006-2013 : jeux « HD » et rétros.