POLITIQUE

La communauté musulmane souligne son rôle dans l'arrestation des présumés terroristes (VIDÉO)

23/04/2013 11:30 EDT | Actualisé 23/06/2013 05:12 EDT

Des représentants de la communauté musulmane du Canada veulent que le premier ministre Harper mette en valeur le fait que ce sont des membres de leur communauté qui ont mis les autorités sur la piste des suspects arrêtés lundi dans l'affaire du présumé complot terroriste.

« Nous félicitons les autorités pour leur travail. Nous voulons souligner que l'avertissement initial concernant ce complot est venu de la communauté musulmane. Les autorités ont dit que sans cette intervention, les arrestations auraient été impossibles », a dit Ihsaan Gardee, directeur général du Conseil canadien sur les relations américano-islamiques (CAIR-CAN), un organisme voué à la défense des Canadiens d'origine musulmane, en conférence de presse mardi à Ottawa.

LIRE AUSSI:

» L'Iran nie toute implication dans un complot terroriste

» Attentat terroriste: les accusés sont Chiheb Esseghaier et Raed Jaser

» Chiheb Esseghaier, de scientifique à présumé terroriste

« Notre intérêt est lié à celui de tous nos concitoyens. Les musulmans sont des partenaires pour la paix. Nous espérons entendre ce message de la bouche de nos représentants politiques, incluant le premier ministre », a poursuivi le porte-parole.

Les représentants ont aussi condamné le terrorisme et les gestes imputés aux deux suspects.

« Les actes terroristes ne reflètent pas les valeurs de la communauté musulmane. Les gens qui commettent de tels gestes n'ont rien à voir avec notre foi. Les musulmans du Canada continueront de dénoncer ceux qui commettent des actes terroristes. Comme tous les Canadiens, nous voulons nous sentir en sécurité dans notre société », a dit M. Gardee.

« Nous ne connaissons pas les détails de l'enquête. Mais les Canadiens d'origine musulmane sont les plus grands admirateurs de la liberté, de la démocratie, de la règle de droit dont nous jouissons ici et des valeurs canadiennes. Cet évènement montre qu'il faut une plus grande collaboration entre les organismes représentant la communauté musulmane et les autorités », a affirmé de son côté Mohammed Azhar Ali Khan, fondateur du Conseil musulman de la capitale nationale (MCCNCR).

Chiheb Esseghaier, 30 ans, et Raed Jaser, 35 ans, ont été arrêtés lundi au terme d'une vaste enquête de la Gendarmerie royale du Canada, des services de sécurité américains et de divers corps policiers du pays, dont la Sûreté du Québec.

En conférence de presse lundi, les représentants de la police ont expliqué que Jaser et Esseghaier planifiaient un attentat terroriste contre un train de Via Rail à Toronto avec l'aide d'éléments du réseau terroristes Al-Qaïda basés en Iran.

Par ailleurs, même si la stigmatisation des musulmans au Canada continue à être problématique, M. Gardee ne croit pas que les arrestations de lundi vont accroître ce problème.

« Nous sommes toujours préoccupés par une hausse de la discrimination et du harcèlement envers les musulmans au Canada, à la suite d'événements semblables, mais les Canadiens sauront y voir clair, ils savent que de tels gestes ne sont pas représentatifs de la communauté musulmane », dit M. Gardee.

« Nous reconnaissons que la radicalisation existe chez certaines personnes et c'est quelque chose que nous prenons très au sérieux. Nous continuerons de collaborer avec les autorités », ajoute M. Gardee.

INOLTRE SU HUFFPOST

Alleged Canadian Terror Plot