NOUVELLES

Parcours 16 : le RTC maintient des départs sur le chemin du Foulon

22/04/2013 01:37 EDT | Actualisé 21/06/2013 05:12 EDT

Le Réseau de transport de la capitale (RTC) revient sur sa décision d'abandonner une partie du parcours numéro 16 qui dessert actuellement les résidents du chemin du Foulon à Sillery.

La direction du RTC a fait le point lundi sur les modifications apportées au parcours. Ce dernier sera doublé aux heures de pointe. L'un des parcours empruntera comme prévu le chemin Saint-Louis et l'autre fera le détour par la côte à Gignac pour desservir le secteur de l'Anse-au-Foulon et le chemin du Foulon.

Sur ce deuxième parcours dans le secteur de l'Anse-au-Foulon et sur le chemin du Foulon, le RTC maintiendra huit départs, quatre le matin et quatre en fin d'après-midi.

Le RTC dit vouloir assurer une desserte minimale des usagers vers les établissements d'enseignement et le Centre hospitalier de l'Université Laval.

Par contre, le jour, en dehors des heures de pointe, la desserte du chemin du Foulon demeure abandonnée. Ce sera également le cas à certaines occasions, explique Alain Mercier, directeur général du RTC. « Il n'y aura pas de détour ni de parcours sur le chemin du Foulon durant les fins de semaine, parce que les écoles sont fermées, l'hôpital, pour le CHUL, il y a très peu d'activités durant la fin de semaine, et les journées fériées aussi », explique M. Mercier.

Rappelons que le RTC a annoncé à la fin mars des changements pour 28 trajets, dont le parcours 16, en raison du faible achalandage. Toutefois, des citoyens de Sillery se sont mobiliséscontre les changements annoncés au parcours 16 qui prévoyaient abandonner la section du trajet incluant le chemin du Foulon, l'Anse-au-Foulon, la côte à Gignac, la côte du Verger et la côte de Sillery.

La nouvelle proposition laisse tout de même des clients orphelins de leur transport en commun. Il n'y aura pas de service sur la côte de Sillery pendant les travaux de réfection de la chaussée et des réseaux d'égouts et d'aqueduc puisqu'elle ne sera plus accessible. Environ 25 usagers devront trouver une solution de rechange.

La solution visant à doubler le parcours 16 aux heures de pointe coûtera environ 30 000 $ annuellement au RTC.

PLUS:rc