NOUVELLES

Plusieurs rivières situées de la rive-nord du Saint-Laurent ont des niveaux d'eau élevés

21/04/2013 02:51 EDT | Actualisé 21/06/2013 05:12 EDT
PC

MONTRÉAL - Plusieurs rivières situées sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent ont des niveaux d'eau particulièrement élevés et menacent de sortir de leurs lits.

L'arrivée des températures plus clémentes a créé des situations critiques de la vallée de l'Outaouais jusqu'à la Mauricie.

Les cours d'eau les plus à risque de déborder au cours des prochaines heures sont les rivières Mastigouche et Batiscan en Mauricie, L'Assomption et Ouareau dans Lanaudière, du Lièvre et Rouge dans l'Outaouais et la Rivière-du-Nord dans les Laurentides.

Des inondations mineures ont déjà été observées dans plusieurs secteurs, indique Pierre Corbin, directeur des opérations pour Hydro-Météo.

Au Saguenay, quelques embâcles ont cédé, alors que d'autres se sont formés sur la rivière Saguenay. Un embâcle s'est créé sur la rivière Métabetchouane et un autre s'est formé sur la rivière Saint-Jean.

La semaine dernière, les régions situées sur la rive sud du fleuve avaient vécu des situations particulièrement inquiétantes. Les niveaux de la rivière Chaudière dans Chaudière-Appalaches et de la rivière au Saumon en Estrie sont maintenant revenus à la baisse.

Au cours des prochains jours, les niveaux d'eau pourraient être à la hausse en Outaouais et dans les Laurentides où il y a toujours de la neige au sol, fait remarquer Pierre Corbin.