NOUVELLES

Horacio Cartes, magnat de l'industrie du tabac, est élu à la tête du Paraguay

21/04/2013 11:49 EDT | Actualisé 21/06/2013 05:12 EDT
Getty Images
Paraguayan presidential candidate for the Colorado Party, Horacio Cartes, delivers a speech after winning the elections in Asuncion on April 21, 2013. AFP PHOTO/Pablo PORCIUNCULA (Photo credit should read PABLO PORCIUNCULA/AFP/Getty Images)

ASUNCION, Paraguay - Les citoyens du Paraguay ont élu dimanche un magnat de l'industrie du tabac à la présidence du pays.

Il s'agit d'un retour à la tête du Paraguay pour le parti conservateur Colorado, qui avait été à la tête du pays pendant 61 ans avant que l'ancien évêque catholique romain Fernando Lugo ne remporte la mise en 2008.

Horacio Cortes a obtenu la faveur de 46 pour cent des électeurs contre 37 pour cent pour son plus proche rival, Efrain Alegre, du Parti libéral radical authentique (PLRA).

Lors de son discours de victoire, le président élu a déclaré qu'il aurait besoin de l'aide des Paraguayens pendant son quinquennat, disant vouloir s'attaquer au chômage chez les jeunes et aux enjeux internationaux.

La pauvreté est endémique au Paraguay, une nation agraire de l'Amérique du Sud où environ un pour cent de la population contrôle 77 pour cent des terres arables.

Horacio Cortes, âgé de 58 ans, fait partie de l'élite qui contrôle la quasi-totalité de l'économie au Paraguay.

Il détient des parts dans des institutions bancaires, des firmes d'investissement, un fabricant de boissons gazeuses et des plantations de tabac.

Selon les Nations unies, plus de la moitié de la population du Paraguay vit sous le seuil de la pauvreté. Le Bureau de la statistique du pays établit de son côté ce pourcentage à 37 pour cent.