NOUVELLES

Qui sont les frères Tsarnaev?

19/04/2013 10:30 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

Les deux hommes d'origine tchétchène, identifiés par les enquêteurs américains à la suite des attentats à la bombe au marathon de Boston, ont beaucoup voyagé avant de s'établir aux États-Unis.

Originaires du sud de la Russie, Dzhokhar A. Tsarnaev, 19 ans, et son frère Tamerlan, 26 ans, se sont établis aux États-Unis il y a environ deux ans.

Dzhokhar, le plus jeune, étudiait le latin dans une école de Cambridge. Les deux frères se décrivaient comme des musulmans pratiquants, mais sans plus.

La page personnelle du plus jeune des deux sur le réseau Vkontakte, en Russie, l'équivalent de Facebook chez nous, montre un jeune homme volubile qui écrivait beaucoup sur sa page, mais sans jamais y faire allusion à des actes de terrorisme.

« Il était un garçon charmant », a dit de lui un voisin au réseau CNN. « Il était un bon athlète, il n'avait pas d'ennuis à l'école ».

Son frère plus âgé, Tamerlan, éprouvait quant à lui plus de difficulté à s'adapter à la société nord-américaine, selon des témoignages recueillis auprès de la parenté.

Avant d'immigrer aux États-Unis, les deux hommes ont vécu dans plusieurs pays d'Asie centrale après que leur famille eut été forcée de fuir la guerre de Tchétchénie, dans les années 1990.

Après avoir habité au Kirghizistan, les Tsarnaev se sont établis au Kazakhstan et ensuite en Turquie, où les deux frères auraient obtenu leur citoyenneté.
C'est d'ailleurs à partir de la Turquie qu'ils auraient gagné les États-Unis.

Leur père plaide leur innocence

Selon le père des deux hommes, Anzor Tsarnaev, interviewé par l'Associated Press, Dzhokhar, qui tient actuellement les autorités américaines en haleine à Watertown, est un jeune homme intelligent et accompli.

Rejoint par l'Associated Press dans la ville de Makhachkala, en Russie, M. Tsarnaev a déclaré : « Mon fils est un ange. Dzhokhar est un étudiant de deuxième année en médecine aux États-Unis ».

« Nous espérions qu'il vienne nous visiter bientôt chez nous », a conclu l'homme, visiblement étonné de ce qui arrive à ses fils.

Rappelons que jeudi, Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev ont été identifiés comme principaux suspects dans les attentats à la bombe qui ont fait 3 morts et 176 blessés  lundi, au fil d'arrivée du marathon de Boston.

Quelques heures après la publication de leur photo dans les médias, les deux hommes ont été pris en chasse par la police. L'un d'eux, Tamerlan, a été abattu par les policiers tandis que Dzhokhar a réussi à prendre la fuite, lourdement armé, dans la ville de Watertown.

PLUS:rc