NOUVELLES

Le Boeing 787 pourrait bientôt décoller de nouveau

19/04/2013 07:21 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT
AP
All Nippon Airways Boeing 787 accelerates to take off for the airplane's inaugural commercial flight to Hong Kong at Narita International Airport in Narita, east of Tokyo, Wednesday, Oct. 26, 2011. (AP Photo/Itsuo Inouye)

WASHINGTON - Les responsables du gouvernement américain comptent lever l'ordre ayant cloué au sol les appareils 787 de Boeing après avoir approuvé la solution concoctée par le géant de l'aéronautique pour régler ses problèmes de batterie, même si la cause à la source des pannes ayant provoqué des flammes à bord d'un avion et de la fumée à bord d'un autre demeure inconnue.

La Federal Aviation Administration (FAA), agence chargée des réglementations et contrôles concernant l'aviation civile aux États-Unis, a fait savoir vendredi qu'elle ferait parvenir des instructions aux sociétés aériennes et qu'elle publierait la semaine prochaine un avis levant l'ordre d'interdiction de vol en vigueur depuis trois mois. Boeing aura alors le feu vert pour commencer à modifier ses appareils en y installant son système amélioré de batterie au lithium-ion.

Les vols de 787 pourraient reprendre dans un délai d'une semaine, a affirmé la FAA à des membres du Congrès.

Boeing a de son côté indiqué avoir dépêché des équipes dans le monde entier afin d'entreprendre dès que possible les modifications nécessaires.

Le mois dernier, la FAA avait autorisé Boeing à mettre à l'essai son système modifié, incluant une isolation accrue de chacune des huit cellules de chaque batterie afin d'empêcher tout court-circuit ou incendie qui éclaterait dans une cellule de se répandre aux autres. Le nouveau système comporte également une ventilation améliorée devant permettre l'évacuation de la fumée et du gaz formés à l'intérieur de la batterie vers l'extérieur de l'avion.

Boeing a complété 20 mises à l'essai distinctes de son nouveau système, a indiqué la FAA au Congrès plus tôt cette semaine.