Le président du Festival de Cannes, Gilles Jacob, a estimé que "ce n'était pas la faute du festival" si une seule femme figure en compétition, assurant que les sélectionneurs sont très vigilants" et soulignant qu'"il y a des femmes dans d'autres sections de Cannes".

"Je ne crois pas que les sélectionneurs fassent exprès de ne pas prendre des films réalisés par les femmes", a dit sur France Inter Gilles Jacob, dont ce sera cette année la 35e édition.

"Les femmes ont été longtemps cantonnées dans les métiers techniques, script girls, monteuses etc," a-t-il observé, mais "maintenant ça vient, nous avons une ciné-fondation, qui sont les films d'étudiants. Il y a 8 films de femmes sur 18, c'est à dire 39%, c'est dire si on est vigilants et attentifs."

"Il y a une seule femme en compétition", a-t-il reconnu, la Française Valeria Bruni-Tedeschi, avec Un château en Italie, "mais il y a des femmes dans d'autres sections de Cannes, donc ça vient et je ne crois pas que ce soit la faute du festival, je crois qu'ils sont très vigilants".

Parité dans les écoles?

Gilles Jacob a réfuté l'explication d'un manque de femmes dans les écoles de cinéma, évoquée jeudi 18 avril par Thierry Frémaux, délégué général du Festival et responsable de la sélection. "Ce n'est pas vrai, il y a en a de 40 à 50%. Elles ne finissent pas toutes réalisatrices mais je crois que vous êtes mal informés."

Gilles Jacob était l'invité de France Inter pour son livre Les pas perdus publié chez Flammarion. Il s'agit de "bribes intimes de ma vie, mais c'est aussi la vie du demi-siècle", a expliqué le président du festival. "C'est pas de la nostalgie parce que ce serait regretter, c'est de la mélancolie joyeuse", a-t-il ajouté. Le livre, écrit à la manière du Je me souviens de Georges Perec, égrène plus de 400 souvenirs, "aussi bien une chanson, une image, votre boîte à pharmacie, un menu... " Le président du festival, grand amateur de Twitter, livrait vendredi 19 avril sa vision du cinéma:

La sélection officielle de la 66e édition du festival de Cannes:

Loading Slideshow...
  • Le Passé d'Asghar Farhadi

    <strong>Pitch:</strong> Après quatre années de séparation, Ahmad arrive à Paris depuis Téhéran, à la demande de Marie, son épouse française, pour procéder aux formalités de leur divorce. Lors de son bref séjour, Ahmad découvre la relation conflictuelle que Marie entretient avec sa fille, Lucie. Les efforts d'Ahmad pour tenter d'améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé. <strong>Avec:</strong> Bérénice Bejo et Tahar Rahim

  • Only God Forgives de Nicholas Winding Refn

    <strong>Pitch:</strong> À Bangkok, Julian, qui a fui la justice américaine, dirige un club de boxe thaïlandaise servant de couverture à son trafic de drogue. Sa mère, chef d’une vaste organisation criminelle, débarque des États-Unis afin de rapatrier le corps de son fils préféré, Billy. Ivre de rage et de vengeance, elle exige de Julian la tête des meurtriers. <strong>Avec:</strong> Ryan Gosling et Kristin Scott Thomas

  • Borgman d'Alex Van Warmerdam

    <strong>Pitch:</strong> Un vagabond est recueilli par un couple de gens aisés. Il va bouleverser leur existence.

  • La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino

    <strong>Pitch:</strong> Le film se déroule à Rome et suit Jep Gamberdella, écrivain en mal d'inspiration devenu journaliste par défaut. A force de fréquenter la haute société romaine et les mondanités, il devient cynique. Le souvenir d'un amour de jeunesse le sortira de sa résignation et le poussera à réécrire. <strong>Avec:</strong> Toni Servillo, Luis Tosar et Carlo Verdone

  • Behind the Candelabra de Steven Soderbergh

    <strong>Pitch:</strong> Biopic de Liberace, pianiste virtuose qui affectionnait la démesure et cultivait l'excès, sur scène et hors scène. Récit de sa rencontre avec Scott Thorson et sa "liaison secrète" qui allait durer cinq ans. <strong>Avec:</strong> Michael Douglas et Matt Damon

  • Wara no tate de Takashi Miike

    <strong>Pitch:</strong> Après avoir assassiné la fille d'une puissante figure politique et financière, Kiyomaru se rend à la police. Mais le père de la victime propose 1 milliard de Yen à qui parviendra à le tuer. 5 membres de la police sont chargés de le protéger lors de son transfert de Fukuoka à Tokyo.

  • Inside Llewyn Davis de Joel et Ethan Coen

    <strong>Pitch:</strong> Le film s'inspire librement de la vie du chanteur de musique folk Dave Van Ronk et évoque le quartier new-yorkais de Greenwich Village. <strong>Avec:</strong> Carey Mulligan, Oscar Isaac et Justin Timberlake

  • Michael Kohlhaas d'Arnaud Despallieres

    <strong>Pitch:</strong> Adaptation d'une nouvelle d’Heinrich Von Kleist. Au XVIème siècle, quelque part dans les Cévennes, Michael Kohlhaas, un prospère marchand de chevaux, mène une vie familiale aisée et heureuse. Victime d'une injustice, cet homme pieux et intègre lève une armée et met les villes à sac pour rétablir son droit.

  • La Vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche

    <strong>Pitch:</strong> Adèle a deux certitudes: elle est une fille, et une fille, ça sort avec des garçons. Le jour où elle aperçoit le bleu des cheveux d'Emma, elle sent que sa vie va changer. Avec: Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos

  • Grisgris de Mahamat-Saleh Haroun

    <strong>Pitch:</strong> Un jeune tchadien de 25 ans, malgré une jambe paralysée à cause d'une poliomyélite, se rêve en danseur et semble prêt à tout pour relever ce défi jusqu'à ce que la grave maladie de son oncle le stoppe net dans son élan. Pour gagner l'argent indispensable à le sauver, il décide de travailler pour des trafiquants d'essence.

  • Like father like son de Hirokazu Kore-Eda

    <strong>Pitch:</strong> Un père de famille qui apprend que, suite à un échange de bébés dans un hôpital, l'enfant qu'il élève depuis six ans n'est pas le sien. Il est confronté à un choix complexe avec son épouse: retrouver son enfant biologique ou garder l'enfant qu'ils élèvent tous deux dans la joie depuis sa naissance.

  • Jimmy P. d'Arnaud Desplechin

    <strong>Pitch:</strong> Un ethnologue et psychanalyste français part, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, aux États-Unis étudier le cas d'un vétéran amérindien alcoolique en pleine perte de repères et tenter de l'en sortir à travers une psychothérapie. <strong>Avec:</strong> Mathieu Amalric et Benicio del Toro

  • The Immigrant de James Gray

    <strong>Pitch:</strong> Ewa quitte sa Pologne natale pour New York. Mais, à son arrivée à Ellis Island, elle se retrouve plongée dans les bas-fonds de Manhattan, tombant dans les filets d'un tenancier sans scrupule qui l'entraîne dans la prostitution. <strong>Avec:</strong> Marion Cotillard, Joaquin Phoenix et Jeremy Renner

  • Nebraska d'Alexander Payne

    <strong>Pitch:</strong> Récit d'un vieil acariâtre alcoolique persuadé d'avoir touché le gros lot aux courses et de son fils incrédule qui entend le protéger de ses chimères.

  • Jeune et jolie de François Ozon

    <strong>Pitch:</strong> Le portrait d'une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons

  • La Vénus à la fourrure de Roman Polanski

    <strong>Pitch:</strong> Une jeune femme tente de convaincre un metteur en scène qu'elle est la comédienne idéale pour son adaptation d'un classique de la littérature érotique, <em>La Vénus à la fourrure</em>. <strong>Avec:</strong> Emmanuelle Seigner et Mathieu Amalric

  • Un château en Italie de Valeria Bruni-Tedeschi

    <em>Pitch:</em> Plongée dans le destin d'une grande famille de la bourgeoisie industrielle italienne.

  • Heli d'Amat Escalante

    <strong>Pitch:</strong> Immersion au cœur des cartels mafieux et de ses figures imposées: policiers corrompus, hommes de mains sans scrupule, trafiquants de drogue et prostituées.

  • A Touch of Sin de Jia ZhangKe

  • Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch