BIEN-ÊTRE

Vente aux enchères de sections du Mur de Berlin revisitées par des artistes

18/04/2013 11:17 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

Quarante-huit sections du Mur de Berlin sur lesquelles des oeuvres uniques ont été réalisées par des artistes internationaux comme Sol Lewitt, Buren, Arman et Bulatov, seront vendues aux enchères le 6 juin, à Paris, a annoncé la maison de ventes Pierre Bergé & Associés.

Revisités façon "street-art", les imposants fragments de 1 mètre sur 1,20 mètre, pesant plusieurs dizaines de kilos et prélevés côté Est du mur, représentent la dénonciation des systèmes ayant existé de part et d'autre du mur, ou la célébration de sa chute.

Constituée dès 1990, la collection, présentée notamment à Paris en 2009 dans les jardins du Palais-Royal, a été acquise par l'organisateur et producteur d'expositions Sylvestre Verger, ancien gestionnaire du musée du Luxembourg, propriété du Sénat.

Au catalogue de la vente aux enchères, une oeuvre de Daniel Buren, "Etching and Oil on concrete", est estimée entre 60.000 et 90.000 euros. Le fragment du mur de Berlin mis en scène par Erik Bulatov est évalué 120.000 euros.

Des morceaux du mur revisités par Peter Klasen, Luciano Castelli, Mimmo Paladino, Richard Long, Gérard Fromanger, Arman, Eduardo Chilida, Thierry Noir, Valdimir Vélickovic, Vassilakis Takis, seront également proposés.

"Mur de la honte" pour les Allemands de l'Ouest, "mur de protection antifasciste" pour les Allemands de l'Est, le Mur de Berlin a été érigé le 13 août 1961 et détruit le 9 novembre 1989.

jfg/pcm/pjl/df