NOUVELLES

Pakistan : Musharraf prend la fuite après la révocation de sa caution

18/04/2013 12:04 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

L'ancien président pakistanais Pervez Musharraf et ses gardes du corps ont bousculé des policiers pour prendre la fuite, jeudi, après que sa libération sous caution eut été révoquée dans une affaire de trahison.

La télévision pakistanaise a diffusé des images spectaculaires qui montrent Musharraf sautant à bord d'un camion noir et prenant la fuite pour éviter d'être arrêté, pendant qu'un membre de son équipe de sécurité s'accroche au véhicule.

Musharraf s'est réfugié dans son enceinte à l'extérieur d'Islamabad. L'endroit est protégé par des murs élevés, du barbelé à lames et des tours de contrôle.

Le dossier de jeudi portait sur la décision de Musharraf, en 2007, d'arrêter des juges importants - dont le juge en chef de la Cour suprême - quand il a déclaré un état d'urgence et suspendu la Constitution.

Le tribunal d'Islamabad a refusé, jeudi, de prolonger sa libération sous caution et a ordonné son arrestation pour que le procès puisse aller de l'avant.

L'ancien général est protégé par des soldats paramilitaires qui dépendent du ministère de l'Intérieur, mais qui sont dirigés par des officiers militaires. On ne sait pas si l'armée ou la police tenteront maintenant de l'arrêter par la force.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc