NOUVELLES

Les têtes roulent, Raonic déclasse Nestor

18/04/2013 07:58 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

Mauvaise journée pour les têtes de série jeudi au troisième tour du Masters de Monte-Carlo. En l'espace de quelques heures, le Britannique Andy Murray, le Tchèque Tomas Berdych et l'Argentin Juan Martin Del Potro sont tombés au combat.

Murray, 2e tête de série, a été renversé par le Suisse Stanislas Wawrinka (no 13). Complètement dominé par son adversaire, le numéro deux mondial a déposé sa raquette après seulement 58 minutes de jeu, vaincu en deux manches de 6-1 et 6-2.

Le Suisse a réalisé un match quasi parfait jeudi pour asphyxier Murray avec ses frappes lourdes. C'est une grosse déception pour le Britannique, vainqueur du tournoi d'Indian Wells. Il attend toujours d'atteindre la première finale de sa carrière sur terre battue.

« J'ai fait 24 fautes directes, c'est évidemment beaucoup trop, a expliqué Murray qui va perdre sa place de no 2 mondial lundi au profit de Roger Federer. C'est décevant, mais ça va m'encourager à travailler plus. J'ai déjà subi des défaites lourdes sur terre battue par le passé et ça ne m'a jamais empêché de rebondir. »

Vainqueur de 26 tournois dans sa carrière, il attend sa 400e victoire dans un tournoi du circuit ATP, et attend surtout de décrocher un « vrai » résultat sur terre battue.

Murray a déjà atteint deux fois les demi-finales à Monte-Carlo, mais il a besoin de plus de temps que d'autres pour s'acclimater à la surface. Il avait pourtant appris à l'apprivoiser pendant son adolescence, passée en partie à Barcelone.

Wawrinka, 17e mondial, a battu pour la sixième fois de sa carrière un joueur du top 5, quatre ans après avoir battu son illustre compatriote Roger Federer au même stade de la compétition à Monte-Carlo.

Le joueur suisse retrouvera Jo-Wilfried Tsonga (no 6) en quarts de finale. Le Français a pris la mesure de l'Autrichien Jürgen Melzer 6-3 et 6-0.

Tsonga mène la série 2 à 1 contre Wawrinka. Ce dernier avait battu le Français en cinq manches à Roland-Garros en 2011 avant de perdre son match suivant contre Tsonga en cinq manches Porte d'Auteuil en 2012.

Les surprises italienne et finlandaise

Plus tôt dans la journée, l'Italien Fabio Fognini, 32e joueur au classement ATP, avait signé la première surprise du jour en éliminant le Tchèque Tomas Berdych (no 4) en deux manches de 6-4 et 6-2. C'est la première fois de la saison que Berdych plie bagage avant les quarts de finale.

Del Potro (no 5), lui, s'est buté au coriace Jarrko Nieminen, tombeur du Canadien Milos Raonic la veille. Malgré toute la puissance de ses frappes, l'Argentin n'a pas fait le poids contre le Finlandais, 49e raquette de la planète, qui l'a emporté 6-4, 4-6 et 7-6 (7/4) au terme d'un âpre duel de 2 h 37 min.

La troisième manche a donné lieu à un festival de bris. Après avoir ravi le service de son rival dès le jeu initial pour se forger une avance de 2-0, Del Potro a perdu les quatre jeux suivants avant de gagner les trois autres.

Au service pour le match à 5-4, l'Argentin a de nouveau plié. Nieminen en a alors profité pour pousser les hostilités au bris d'égalié et s'offir un rendez-vous contre le favori Novak Djokovic.

Djokovic à la dure, Nadal sans pitié

Le Serbe (no 1), lui, a dû batailler pendant trois manches pour une deuxième journée de suite. Opposé à l'Argentin Juan Monaco (no 14), il a de nouveau trébuché d'entrée de jeu pour céder la première manche 4-6.

Le numéro un mondial a redressé son taux de réussite sur sa première balle de service, de 59 % à la manche initiale à 88 % dans la dernière, pour enlever les deux suivantes par la marque de 6-2.

En revanche, Monaco a vu son taux de réussite dans la même colonne fondre comme neige au soleil, avec de maigres 40 % et 37 % dans les deux dernières manches. Cela explique pourquoi il a été brisé six fois.

De son côté, l'Espagnol Rafael Nadal (no 3) a remporté sa 44e victoire de suite au Masters de Monte-Carlo. L'octuple champion en titre a sorti l'Allemand Philipp Kohlschreiber (no 16) en deux manches de 6-2 et 6-4.

Il n'a jamais été mis en danger par Kohlschreiber, même si celui-ci a brisé le service de l'Espagnol au début de la deuxième manche.

« J'ai bien joué au début avec la bonne intensité, a expliqué l'ancien numéro un mondial. Se détacher très vite à 4-0, c'est bon pour la confiance. Je n'ai pas très bien joué au début de la deuxième manche, il a même eu deux balles de double bris, mais je suis parvenu à revenir.

« Je ne me sens pas dans l'obligation de gagner ici, a ajouté Nadal. Si j'ai l'occasion de jouer mon meilleur tennis, je serai sans doute en bonne position pour l'emporter. Mais aujourd'hui, je n'ai gagné qu'un match de deuxième tour. »

Nadal affrontera au prochain tour vendredi le Bulgare Grigor Dimitrov.

L'élève devance le maître

En double, le Canadien Milos Raonic et l'Australien Bernard Tomic ont poursuivi leur étonnant parcours pour atteindre les demi-finales.

Après leur victoire la veille contre les huitièmes têtes de série, les Polonais Marcin Matkowski et Mariusz Fyrstenberg, les deux jeunes loups ont enchaîné avec un gain contre le vétéran ontarien Daniel Nestor et le Suédois Robert Lindstedt (no 3).

Raonic et Tomic ont triomphé en deux manches de 7-6 (9/7) et 6-3. En demi-finales, ils rencontreront les Américains Bob et Mike Bryan (no 1) ou l'Autrichien Jürgen Melzer et l'Indien Leander Paes.

Autres résultats de troisième tour :

  • Richard Gasquet (FRA/no 7) bat Marin Cilic (CRO/no 9) 7-5, 6-4
  • Grigor Dimitrov (BUL) bat Florian Mayer (GER) 6-2, 6-4

PLUS:rc