NOUVELLES

Élections C.-B. : qui dit vrai sur la création d'emplois?

18/04/2013 08:51 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

Le Parti libéral a vanté son plan d'emplois et le parti néo-démocratique l'a dénigré, qui a raison?

Grâce à son plan d'emplois, la chef du Parti libéral s'est vantée d'avoir créé plus d'emplois dans la province que n'importe où ailleurs au Canada.

Selon les néo-démocrates, cette affirmation serait fausse. À la veille du lancement de la campagne électorale, le chef du Parti néo-démocrate (NPD) Adrian Dix, a accusé les libéraux de publicité trompeuse.

Depuis que la première ministre a lancé son plan d'emplois, dit-il, la province a perdu près de 35 000 emplois dans le secteur privé.

Alors qui dit vrai?

D'après Statistique Canada, si l'on compare en chiffres absolus, la Colombie-Britannique a créé 51 400 emplois entre août 2011 et août 2012, plus que l'Alberta, la Saskatchewan et Terre-Neuve.

Les économistes utilisent un méthode de calcul différente

Les économistes n'utilisent pas cette méthode de calcul. Ils prennent plutôt en considération la population de la province et calculent la création d'emplois en pourcentage. Brian Yu, économiste chez Central 1 Credit, a expliqué qu'en 2012, la Colombie-Britannique n'était pas première comme l'ont affirmé les libéraux, mais troisième, après la Saskatchewan et Terre-Neuve, avec 2,2 % d'emplois créés.

La Colombie-Britannique serait donc loin de la première place. Mais pourquoi alors, les néo-démocrates ont-ils placé la province en neuvième place? C'est que leur calcul s'est fait à partir du lancement du plan d'emplois des libéraux, à la fin septembre 2011. Or, juste avant, en deux mois, du début août à la fin septembre, 39 900 emplois ont été crées, un nombre inhabituellement élevé.

Comme l'a expliqué l'économiste Brian Yu, en commençant le calcul à la fin septembre, on a exclu cette hausse, et le pourcentage est retombé à la neuvième place. 

D'après un reportage de Sophie Rousseau

PLUS:rc