NOUVELLES

Boston : le FBI publie les photos de deux suspects

18/04/2013 11:36 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

EN DIRECT - La police fédérale américaine, le FBI, a publié jeudi après-midi les photos de deux suspects, considérés comme « armés et dangereux », en lien avec l'attentat de Boston ayant fait 3 morts et 176 blessés.

Lors d'un point de presse à Boston, l'agent du FBI Richard Deslauriers a demandé l'aide du public pour retrouver ces deux personnes qui sont activement recherchées. Il a invité les Américains à prendre contact avec les autorités s'ils ont des informations au sujet de ces personnes.

M. Deslauriers a indiqué que des milliers d'indices ont été scrutés par les différents services de police depuis le début de l'enquête. Il a également précisé qu'aucun détail de l'enquête ne sera rendu public.

Plus tôt, la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, a fait état de deux individus recherchés par le FBI pour les interroger comme témoins, et non comme suspects.

La secrétaire Napolitano a précisé que les autorités ignorent toujours si l'attentat est le fait de terroristes nationaux ou étrangers.

Alors qu'une série de photos des individus en question sont déjà publiées dans le New York Post, un débat fait rage au sein du gouvernement sur la pertinence de dévoiler officiellement les images et de demander l'aide du public.

Le gouvernement a hésité à publier des images par crainte de répéter le fiasco survenu dans des circonstances similaires lors des Jeux olympiques d'Atlanta en 1996. Cette opération avait mené à l'arrestation d'un gardien de sécurité qui s'était avéré innocent.

La piste des cocottes-minute

Des cocottes-minute remplies de poudre à canon et de métal, dont des clous, auraient été utilisées pour fabriquer les bombes. C'est d'ailleurs l'une des pistes que suivent les enquêteurs pour tenter d'épingler les auteurs de l'attentat. Ils ont retrouvé le couvercle de l'une des cocottes-minute et identifié la marque de l'objet. Or, une seule entreprise distribue cette marque de cocotte-minute aux États-Unis.

Le FBI, qui a demandé la coopération de la population, a rendu publiques mercredi une douzaine de photos d'éléments retrouvés sur place, dont des lambeaux d'un sac noir, et un morceau de cocotte-minute tordu par le souffle de l'explosion.

La confusion a régné durant une partie de la journée de mercredi quand des médias ont rapporté l'arrestation d'un suspect. La police de Boston a démenti l'information en plus d'annuler un point de presse sur l'enquête prévu en soirée.

La porte-parole du parquet de Boston, Brandy Donini-Melanson, a également démenti toute arrestation.

Trois jours après le plus grave attentat commis aux États-Unis depuis le 11 septembre 2001, les enquêteurs n'ont encore ni motif ni revendication.

Deux bombes ont explosé presque simultanément au fil d'arrivée du marathon de Boston, lundi dernier. Les explosions ont fait 3 morts, dont un petit garçon de 8 ans, et 176 blessés. Des personnes blessées, 14 sont toujours hospitalisés, dont 3 enfants, notamment des garçons de 2 et 5 ans.

PLUS:rc