NOUVELLES

Genivar adoptera le nom de l'entreprise britannique WSP

17/04/2013 11:56 EDT | Actualisé 17/06/2013 05:12 EDT
CP

MONTRÉAL - La firme de génie québécoise Genivar (TSX:GNV) a annoncé mercredi qu'elle adopterait le nom de l'entreprise britannique WSP, qu'elle a acquise l'an dernier pour 442 millions $.

Dans un communiqué, le grand patron de Genivar, Pierre Shoiry, a expliqué que le changement avait pour but de tirer parti de la «forte présence» de WSP dans une trentaine de pays et de sa «notoriété internationale dans de nombreux segments de marché».

Au cours d'un entretien téléphonique, la porte-parole de l'entreprise, Isabelle Adjahi, a assuré que les révélations de la Commission Charbonneau, qui ont entaché la réputation de plusieurs firmes de génie québécoises, n'ont joué aucun rôle dans la décision.

Le mois dernier, Genivar a admis que certains de ses employés ont effectué des contributions financières irrégulières à des partis politiques par le biais de 17 factures «douteuses», et ce, entre 2005 et 2009. Les sommes ainsi versées totaliseraient 520 000 $.

L'entreprise a réagi en créant notamment un poste de «chef de l'éthique», en instaurant un «programme de conformité aux règles de la concurrence», en resserrant ses contrôles, en révisant son code de conduite et en mettant en oeuvre une «politique mondiale» en matière de pratiques anticorruption.

Genivar a par ailleurs annoncé mercredi qu'elle allait se restructurer en holding. Les activités de l'entreprise dans chaque pays seront constituées en filiales distinctes. Cette nouvelle structure aura pour effet d'isoler, «dans la mesure du possible», l'entité cotée en Bourse des risques d'exploitation, a-t-on expliqué.

Les modifications devraient entrer en vigueur le 1er janvier prochain. Elles devront être approuvées par les deux tiers des voix exprimées par les actionnaires. La Caisse de dépôt et placement du Québec et l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada, qui détiennent ensemble 30,2 pour cent de Genivar, ont déjà indiqué leur intention de voter en faveur de l'arrangement.

L'action de Genivar a perdu mercredi 31 cents, soit 1,3 pour cent, à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 23,89 $.

INOLTRE SU HUFFPOST

La commission Charbonneau en bref