DIVERTISSEMENT

Plusieurs comédiens québécois à la première du film «Émilie» (PHOTOS)

17/04/2013 05:04 EDT | Actualisé 17/04/2013 05:05 EDT
Ismael Houdassine

Il y avait du monde hier à l’Usine C pour la première du long métrage Émilie de Guillaume Lonergan qui sort en salles vendredi prochain. Qualifiée par le réalisateur de «comédie romantique d'action», Émilie est un mélange heureux entre le cinéma et l’Internet puisque l’œuvre fait écho à la websérie dont le film est tiré.

D’ailleurs, toute la distribution était présente sur le tapis rouge pour souhaiter à l’œuvre autant de succès que les capsules internet du même nom qui ont déjà attiré sur le site de Radio-Canada plus de 100 000 personnes.

La websérie est apparue un peu par hasard dans les mains du réalisateur. «Il y a quelques années de cela, Émilie c’était d’abord le désir d’en faire un long métrage, mais qui n’a jamais dépassé le stade du scénario faute de financement. Et puis, Radio-Canada est venue nous approcher et nous a conseillé d’en faire une websérie», explique le réalisateur.

Ainsi le film est d’abord né sur la Toile. Un projet un peu fou, mais qu’a su relever Guillaume Lonergan. «Internet m’a donné l’opportunité de décliner l’histoire à travers plusieurs médiums. Je voulais aussi jouer sur l’interactivité.»

En effet, d’une durée de 15 minutes, les épisodes de la websérie ont permis aux spectateurs de participer à l’histoire en utilisant leur téléphone ou les courriels. «Quand on réalise un long métrage, il faut respecter une certaine direction. Il faut que tous les éléments dans le film servent à l’histoire. Mais quand tout d’un coup on fragmente notre médium pour en faire une websérie, alors là on peut se permettre de faire toute sorte de liberté.»

En ce qui concerne le film, les choses se sont passées différemment. Exit l’interactivité, Émilie sur pellicule est d’une forme plus classique. «J’avais surtout envie de faire un film divertissant qui mélange comédie et action. Ce film, je l’ai fait pour que les gens aient du fun à le voir. En somme, un film sans prétention pour oublier la réalité pendant une heure trente.»

Le film raconte l’histoire d'Émilie qui s'apprête à s’installer au Maroc avec Bruno son fiancé. Jusque-là tout va bien, mais un accident va forcer la jeune femme à devoir reconquérir le cœur de son amoureux. « Trois anciens amis d’Émilie vont profiter de l’occasion pour refaire surface et tenter de lui faire oublier son copain.»

Le réalisateur a tout de même trouvé l’exercice assez difficile. «Faire une bonne comédie, cela prend beaucoup de travail, c’est très exigeant. Je ne viens pas du monde de l’humour. À la base, je ne suis pas un comique. Et puis, les choses que vous trouvez drôles ne sont pas forcément partagées par les autres. Il faut constamment garder un certain rythme. Au final, je reste très satisfait de ce que j’ai fait.»

Émilie – Radio-Canada –Comédie sentimentale – 88 minutes – Sortie en salles le 19 avril 2013 – Canada, Québec.

INOLTRE SU HUFFPOST

Tapis rouge pour le film Émilie