DIVERTISSEMENT

Véronic DiCaire en spectacle à Las Vegas: «Yes she can!» (ENTREVUE, VIDÉO)

16/04/2013 10:20 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

Voilà, c'est maintenant officiel. Véronic DiCaire aura son propre spectacle sur la très célèbre Strip dès le 20 juin prochain, et ce pour six mois. L'annonce de son nouveau spectacle, Voices, dans les murs dorés du théâtre Jubelee du Bally's Hotel and Casino à Las Vegas a été faite hier, devant les médias québécois lors d'une conférence de presse très courue.

«C'est un rêve qui se concrétise», lance l'imitatrice qu'on appelle «la femme juke-box» dans l'Hexagone. Pour la première fois de sa carrière, DiCaire ira se produire aux États-Unis avec un tout nouveau show mettant en vedettes les grandes voix américaines. «C'est un spectacle exclusif pour Las Vegas. Je vais interpréter plus de cinquante voix, dont celles de Barbara Streisand, Rihanna, Dolly Parton, Pink ou Katy Perry», déclare-t-elle en entrevue avec le Huffington Post.

Elle admet s'être régalée avec toutes ces nouvelles chanteuses à imiter même si certaines ont été plus dures à faire que d'autres. «En ce qui concerne Barbara Streisand, je peux vous dire que je me suis beaucoup entraîné. Maintenant, je n'ai plus besoin de la pratiquer en passant l'aspirateur!», dit-elle en riant.

Beaucoup de voix donc, et surtout un spectacle avec l'envergure américaine. Des écrans géants ont été installés et l'imitatrice sera entourée de six danseuses. «Durant le spectacle, il y aura également des moments plus calmes où, avec le piano, je vais par exemple reproduire un segment avec les voix de Carole King, Diana Krall et Norah Jones», explique-t-elle.

Pas loin de Céline

Ainsi trois soirs par semaine, du jeudi au samedi, DiCaire sera sur la scène du théâtre Jubelee (975 places), juste en face du Caesar's Palace où se produit sa coproductrice Céline Dion. «C'est un heureux hasard. Céline est ma mentore. Ce spectacle est pour moi un gros défi, alors c'est rassurant de savoir qu'elle ne sera pas loin», a-t-elle avancé.

D'autres Québécois seront aussi de la partie. Outre Yves Aucoin à la scénographie, Josée Fortier à la mise en scène et Geneviève Dorion-Coupal à la chorégraphe, Marc Dupré sera également collaborateur. «Il me conseille artistiquement», affirme DiCaire.

Elle va garder son accent!

Même si elle arrive comme une inconnue à Las Vegas, DiCaire a décidé de ne pas trop américaniser son nom. Elle va donc conserver l'accent sur Véronic mais elle ne mettra pas trop de l'avant son nom de famille, un peu compliqué à prononcer.

«Nous sommes maintenant beaucoup de Québécois à Las Vegas. Je crois donc qu'on peut conserver notre spécificité. Ça ne choque pas les Américains, cet accent. Et c'est aussi une ville internationale», a-t-elle affirmé.

De plus, il faut le dire, l'espagnol est de plus en plus présent aux États-Unis, langue dans laquelle il y a beaucoup d'accents. Les Américains ne sont donc pas trop réfractaires à l'idée.

DiCaire a aussi un excellent anglais, elle qui est d'origine franco-ontarienne. «J'ai la même confiance que j'ai eue en France. Je sais que les Américains vont aimer ce que j'ai à leur proposer en anglais. Mais il faudra aussi que je m'adapte à leurs expressions», dit-elle la tête froide.

Dans l'Amérique de Barack Obama, on lui prédit un grand: «Yes she can» !