NOUVELLES

Un garçon de 8 ans tué dans les explosions de Boston

16/04/2013 10:39 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

Un petit garçon de huit ans, Martin Richard, qui attendait le passage de son père à l'arrivée du 117e marathon de Boston, lundi aux États-Unis, a été tué par l'une des deux explosions.

Le petit garçon était entouré de sa famille lors des explosions. Sa petite sœur de six ans a perdu une jambe et leur mère a été gravement blessée à la tête. Elle souffrirait de blessures au cerveau, selon un réseau de télévision local.

Une bougie a été placée sur les marches de la maison familiale située à Dorchester dans la banlieue sud de Boston. Le mot « Peace » a été écrit à la craie sur le trottoir. Des gens ont également déposé des fleurs et des peluches.

Un voisin a déclaré au Boston Globe que la famille était très unie et que les deux petits garçons jouaient souvent au soccer, au baseball ou au hockey dans la cour arrière de leur maison.

L'explosion de deux bombes, à 12 secondes d'intervalle, a tué 3 personnes en plus d'en blesser gravement 176 autres. Une trentaine de personnes ont également été transportées à l'hôpital dans un état critique. Certains sont toujours aux soins intensifs, mais ils sont tous dans un état stable.

Les médecins qui se sont rendus sur les lieux de la tragédie ont raconté plusieurs autres histoires tragiques. Ils ont fait état de nombreuses blessures, surtout aux jambes, causées par des bouts de métal. Certaines personnes ont dû être amputées sur les lieux.

Une mère de cinq enfants, Liz Norden, a raconté que deux de ses fils avaient perdu une jambe dans les explosions. Ces derniers s'étaient rendus assister à l'arrivée de l'un de leurs amis au célèbre marathon.

PLUS:rc