DIVERTISSEMENT

Véronic DiCaire s'installe à Las Vegas cet été avec un nouveau spectacle

15/04/2013 04:52 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT
PC

MONTRÉAL - Véronic DiCaire montera sur scène pour la première fois aux États-Unis, en juin prochain, tout près du Ceasar’s Palace où on peut assister au spectacle de sa célèbre coproductrice, Céline Dion.

En fait, la chanteuse et imitatrice doit s'installer à Las Vegas pour six mois au théâtre Jubilee du Bally’s Hotel et Casino, avec un nouveau spectacle simplement intitulé «Voices».

«C'est une très belle aventure qui se concrétise (...) J'ai déjà vu la salle. J'ai mis les pieds sur scène. C'est très excitant de voir que je vais m'installer pas très loin de Céline (Dion). Si j'ai de petites craintes, je n'aurai qu'à traverser la rue», a-t-elle exprimé.

En plus des interprétations bien connues de Céline Dion et Tina Turner, Véronic DiCaire compte puiser dans le répertoire de Katy Perry, Carole King, Rihanna, Pink, Barbra Streisand et bien d'autres. Elle doit se rendre à Las Vegas vers la mi-mai pour fignoler le tout avec des conseillers et auteurs américains.

Véronic DiCaire a expliqué que René Angélil avait d'abord présenté une vidéo à des partenaires à Las Vegas, qui s'étaient montrés intéressés.

En entrevue téléphonique, lundi, à Montréal, elle a exprimé son enthousiasme face à cette nouvelle aventure, espérant un parcours pour «Voices» qui ira au-delà de ces six mois de spectacles.

Ces trois dernières années ont été fort occupées pour Véronic DiCaire en Europe — en France, en Suisse et en Belgique —, avec notamment 12 soirs à l’Olympia de Paris. Elle compte y retourner afin de poursuivre le travail accompli jusqu'à maintenant.

«J'ai des attentes semblables à celles que j'avais pour la France. L'aventure est similaire même si le marché est différent (...) Mon but est qu'il y ait une continuité», a fait valoir Véronic DiCaire.

Elle a dit ne pas trop savoir à quoi s'attendre du public, soulignant que Las Vegas attire des gens de partout à travers le monde.

La Franco-Ontarienne Véronic DiCaire a pris son envol en tant qu'imitatrice et chanteuse après avoir été remarquée par Céline Dion et René Angélil, qui lui avaient demandé d’assurer la première partie du spectacle «Taking Chances».

Puis, l'exploitant de salles Gilbert Coullier décide de la produire à Paris au printemps 2010 au Théâtre de la Gaité Montparnasse, ainsi qu’à l’automne à la Cigale. La tournée initialement prévue pour quelques mois est devenue une tournée d'environ trois ans en Europe.