NOUVELLES

Raonic haut la main

15/04/2013 09:48 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

Encore gonflé à bloc par sa victoire en quarts de finale de la Coupe Davis il y a huit jours, Milos Raonic n'a eu aucune difficulté à faire la transition sur la terre battue.

Lundi, le Canadien a facilement remporté son match de premier tour au Masters de Monte-Carlo. Un gain sans équivoque de 6-1 et 6-4 en 1 h 12 min contre le Français Julien Benneteau, 27e au classement mondial.

La 12e tête de série a réussi un total de 15 as dans cette rencontre, en plus de briser son adversaire à trois reprises. Il n'a jamais semblé inquiété et a joué avec assurance du début à la fin.

« La Coupe Davis, je n'ai pas envie de me cacher derrière ça. Raonic a été plus fort. Lui aussi sort de la Coupe Davis, lui aussi a eu un long voyage et, en plus, ce n'était pas sur terre battue. La différence, c'est que lui a gagné. Il a la confiance, l'euphorie de la victoire », a dit Benneteau.

Au prochain tour, Raonic croisera le fer avec le Finlandais Jarko Nieminen, tombeur du Serbe Viktor Troicki 6-1 et 6-2.

Les deux joueurs se sont affrontés à une seule reprise sur le circuit de l'ATP. Nieminen avait triomphé en deux manches de 6-3 et 7-6 (7/3) au tournoi de Bangkok en 2012.

En revanche, la journée a été marquée par l'élimination de deux têtes de série : le Français Gilles Simon (no 11) et l'Italien Andreas Seppi (no 15).

Simon a baissé pavillon 3-6 et 6-7 (6/8) devant l'Espagnol Roberto Bautista, 59e au classement de l'ATP. De son côté, Seppi s'est fait indiquer la sortie par son compatriote Fabio Fognini en trois manches de 3-6, 6-4, 6-4. Les deux Italiens avaient goûté à la médecine de Raonic à Vancouver lors de la victoire historique qui a propulsé le Canada en demi-finales de la Coupe Davis.

Nadal s'impatiente

Il faudra attendre à mercredi avant de voir les trois premières têtes de série, Novak Djokovic, Andy Murray et Rafael Nadal, fouler le Rocher.

Cependant, Nadal s'est montré quelque peu impatient quand les journalistes l'ont questionné sur son genou gauche.

« Arrêtez de me parler de mon genou, a imploré l'Espagnol qui vise un neuvième titre de suite à Monte-Carlo.

« On a beaucoup parlé de mon genou depuis un an. Pour moi, le sujet appartient désormais au passé. Je suis là, je suis compétitif. Si quelque chose cloche, je vous le ferai savoir. En attendant, je veux me concentrer sur mon tennis. »

Nadal a été absent du circuit de la fin juin 2012 au début février 2013. Depuis son retour, il a remporté trois des quatre tournois qu'il a disputés, dont le Masters d'Indian Wells sur surface dure.

Par ailleurs, Nadal a avoué que l'adrénaline lui a manqué pendant son absence et qu'il a comblé ce manque en encourageant ses habituels rivaux.

« J'étais très émotif quand Andy (Murray) a gagné aux Jeux olympiques. Il méritait quelque chose d'aussi gros. Ensuite, il a enchaîné avec une victoire aux Internationaux des États-Unis. J'étais très content. Quand quelqu'un mérite quelque chose, je deviens émotif, a déclaré le 5e joueur mondial.

« C'est comme en 2009 lors de ma défaite [en huitièmes de finale] à Roland-Garros. Ça peut paraître étrange, mais cette défaite a fait en sorte que j'ai cédé mon 1er rang mondial à Roger (Federer), sauf que je tenais à ce que Roger gagne le tournoi. »

Autres résultats de premier tour :

  • Benoît Paire (FRA) bat Ivan Dodig (CRO) 6-4, 6-4
  • Nikolay Davydenko (RUS) bat Daniel Brands (GER) 6-3, 6-4
  • Édouard Roger-Vasselin (FRA) bat Robin Haase (NED) 6-3, 6-2
  • Pablo Andújar (ESP) bat Jérémy Chardy (FRA) 6-7 (4/7), 7-5, 6-2
  • Mikhail Youzhny (RUS) bat Daniel Gimeno (ESP) 6-4, 6-0
  • Marin Cilic (CRO) bat Horacio Zeballos (ARG) 6-2, 6-7 (6/8), 6-2

PLUS:rc