NOUVELLES

Lendemains difficiles pour Couturier

15/04/2013 03:19 EDT | Actualisé 14/06/2013 05:12 EDT

Il y a un an jour pour jour lundi, Sean Couturier aidait les Flyers de Philadelphie à battre les Penguins de Pittsburgh 8-4 dans le troisième match d'une série de premier tour.

Deux jours plus tôt, il avait connu une soirée de trois buts et une passe. Une semaine plus tard, son équipe passait au deuxième tour des séries. Et tout au long des six matchs face aux Penguins, le jeune centre avait pour mission de tenir tête à Evgeni Malkin.

Ça s'est gâté depuis. Le lock-out l'a forcé à amorcer la saison dans la Ligue américaine. Et maintenant que la LNH a repris ses activités, Couturier vit une saison à l'image des Flyers. De +18, son différentiel est passé à -12 cette année.

Offensivement, ses trois buts en 39 matchs représentent une baisse de régime par rapport à ses 13 filets de 2011-2012. Il a notamment traversé une sécheresse de 27 matchs sans but en février et mars.

« J'aimerais plus contribuer à l'attaque, mais je dois être patient, a commenté le jeune homme 20 ans, après l'entraînement matinal des Flyers (17-21-3) en vue du duel face au Canadien (26-10-5). Je n'ai pas été chanceux, j'ai eu des chances de marquer. J'ai eu une mauvaise séquence, mais depuis 10 matchs ça va mieux, les chances sont là. Ça va rentrer un jour. »

Couturier avait justement mis fin à sa séquence de rencontres sans but face au Canadien, le 3 avril dernier.

La guigne?

Est-ce donc à dire que Couturier est frappé par la bonne vieille guigne de la deuxième année?

« Avec les années, les gars vont commencer à plus me connaître, mais tu dois apprendre à composer avec ça et mieux performer que les autres », analyse Couturier.

« Je ne crois pas que les guignes de deuxième année existent, a soutenu l'entraîneur-chef des Flyers, Peter Laviolette. Sean est jeune, on a confiance en lui. On ne doit pas parler d'une mauvaise saison parce qu'il a un différentiel négatif. »

« C'est un atout majeur, croit son compagnon de trio Matt Read. On l'utilise tous les soirs contre les meilleurs éléments adverses. Pour son âge, c'est un des joueurs défensifs les plus intelligents que j'ai vus, et il a la capacité d'être un attaquant des deux premiers trios. Il occupe le rôle d'un joueur de 30 ans, pas d'un joueur de 20 ans! »

Trois joueurs affichent un pire différentiel que Couturier chez les Flyers cette saison : « Bruno Gervais (-17), Daniel Brière (-13) et Wayne Simmonds (-13). Seulement quatre patineurs présentent une fiche au-dessus de 0 : Ruslan Fedotenko (+8), Maxime Talbot (+2), Tom Sestito (+1) et Luke Schenn (+1).

PLUS:rc