NOUVELLES

Le prix des maisons continue d'augmenter, mais les ventes reculent

15/04/2013 11:24 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

Le prix des maisons a augmenté en mars par rapport à l'année dernière malgré une baisse des ventes au pays, note l'Association canadienne de l'immeuble qui publie lundi ses statistiques sur le marché immobilier.

De mars 2012 à mars 2013, les ventes ont en effet chuté de 15,3 %. Le prix moyen des maisons vendues, qui s'élève à 378 532 $, était pour sa part en hausse de 2,5  %.

La progression des prix a été la plus rapide à Calgary (7,7  %), suivie de Regina (4,2  %), du Grand Toronto (2,9  %), du Grand Montréal (2 %) et de la vallée du Fraser, en Colombie-Britannique (0,1 %). Dans le Grand Vancouver, l'indice de croissance des prix s'est détérioré davantage, affichant une chute de 3,9  % d'une année à l'autre en mars.

Les régions de Toronto et de Vancouver ont exercé une influence à la baisse sur les données nationales des prix. Ces deux marchés avaient connu les plus fortes hausses de prix en 2010 et 2011, et leurs marchés se sont depuis stabilisés, observe Sonya Gulati, économiste à la Banque TD.

L'économiste en chef de la Banque de Montréal, Douglas Porter, note que les ventes de maisons ont du recul depuis le printemps dernier, mais que les prix se maintiennent. L'économiste se réjouit d'ailleurs du ralentissement de la croissance des prix.

Si on laisse de côté les statistiques annuelles, on observe que de février 2013 à mars 2013, les ventes résidentielles ont augmenté de 2,4 %, tandis que le nombre de maisons nouvellement mises sur le marché croissait de 3,2 % d'un mois à l'autre.

PLUS:rc