DIVERTISSEMENT

Laurence Lebœuf devient Geneviève Jeanson dans «Le temps des roses»

15/04/2013 02:00 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT
Getty Images
MONTREAL, CANADA: Canadian cyclist Genevieve Jeanson is seen during a press conference, 17 November 2003, in Montreal in which she reiterated she has never taken prohibited substances to better her performance in sports. Jeanson, 22, who was banned from the recent world championships after a positive blood test, did not test positive for erythropoietin (EPO), according to results announced last month. AFP PHOTO/Normand Blouin (Photo credit should read NORMAND BLOUIN/AFP/Getty Images)

Le réalisateur Alexis Durand-Brault (La Galère, Ma fille, mon ange) commence aujourd'hui le tournage de son prochain film Le temps des roses. Cette adaptation libre sur la vie de l'ex-cycliste québécoise Geneviève Jeanson met en vedette Laurence Leboeuf dans le rôle principal, Julie Mélançon, Patrice Robitaille, Denis Bouchard et Josée Deschênes.

C'est dans les Ardennes en Belgique que l'équipe de tournage s'est installée pour une semaine afin de tourner des scènes pivots du long métrage, dont quelques séquences sur le circuit de la Flèche Wallonne remporté par la cycliste en 2000.

D'ailleurs mercredi prochain, le réalisateur devrait filmer le départ de la vraie course à Binche. Considérée comme difficile, l'épreuve classique d'un jour de 205 km se termine par l'ascension du Mur de Huy, une côte raide impressionnante de 1,2 km.

Le temps des roses se penche donc sur Julie (Laurence Leboeuf), la vedette du cyclisme. Elle est à deux courses de gagner la Coupe du monde. Elle sait qu'elle n'y arrivera pas sans la drogue, car depuis l'âge de 14 ans, Julie se dope, encouragée par son entraîneur (Patrice Robitaille) et son médecin.

Ses parents et ses proches, tous veulent la voir accéder au plus haut des échelons. Lorsque son docteur la dénonce, elle parvient à étouffer l'affaire, mais non sans risque. Les abus, les mensonges et les trahisons finissent par devenir trop lourds à porter pour la jeune femme. Prise dans un engrenage qui la dépasse, Geneviève Jeanson doit prendre des décisions difficiles.

Scénarisé par Sophie Lorain et Catherine Léger, Le temps des roses est d'abord une réflexion sur la quête de la réussite et la performance incarnées par des héros à qui on demande de défoncer tous les records, tout en restant purs. Notons qu'après avoir nié s'être dopée, Geneviève Jeanson avait admis en 2007 avoir pris de l'EPO depuis l'âge de 16 ans

Le tournage doit se poursuivre à Montréal et en Arizona jusqu'au 20 juin. Le film distribué par Les Films Christal et Les Films Séville prendra l'affiche au Québec en 2014.