NOUVELLES

Des bureaux de députés du PQ occupés

15/04/2013 01:18 EDT | Actualisé 14/06/2013 05:12 EDT

Des opposants à la réforme de l'aide sociale du gouvernement du Québec ont occupé lundi avant-midi les bureaux de trois députés du Parti québécois, soit ceux de Carole Poirier et de Daniel Breton, à Montréal, et celui du ministre Réjean Hébert, à Sherbrooke.

Les protestataires demandent au gouvernement du Parti québécois de renoncer à la réforme, qui entraîne une réduction des prestations pour certaines catégories de bénéficiaires. Selon eux, les coupes prévues risquent de mettre en danger la santé et la vie des personnes les plus vulnérables, qui vivent dans la précarité.

« Ce qu'on demande c'est le retrait des coupes annoncées par la ministre [de l'Emploi et de la Solidarité sociale] Agnès Maltais à l'aide sociale. On l'a fait à la tour de la Bourse aux bureaux de Mme Maltais vendredi, et là on change de tactique. On se décentralise. Actuellement on est au bureau de Mme Poirier, dans Hochelaga. Mme Poirier nous a dit que nous étions les bienvenus. On la prend au mot. On est beaucoup, on a de la nourriture. On est là pour rester », affirme Marie-Christine Latte, de l'Organisation populaire des droits sociaux de la région de Montréal.

Un autre groupe de manifestants avait occupé le bureau du député Daniel Breton plus tôt lundi. Ils ont quitté les lieux après l'avoir rencontré.

À Sherbrooke, après avoir visité le bureau du député de Saint-François, Réjean Hébert, les manifestants se sont dirigés vers celui du député péquiste de Sherbrooke, Serge Cardin.

La semaine dernière, des manifestants contre la réforme de l'aide sociale ont fait valoir leurs revendications dans plusieurs villes de la province. Des syndicats et des organismes du Collectif pour un Québec sans pauvreté ont aussi exhorté le gouvernement à abandonner son projet de modification.

Les 17 directeurs régionaux de santé publique du Québec ont aussi demandé à la ministre Maltais d'abandonner sa réforme de l'aide sociale, craignant des effets négatifs sur la santé des personnes touchées par les compressions.

PLUS:rc