NOUVELLES

Croissance moindre en Chine

15/04/2013 06:58 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

Contre toute attente, le moteur de l'économie mondiale continue à afficher un ralentissement de sa croissance. Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine a progressé de 7,7 % au premier trimestre.

Cette performance de la deuxième économie mondiale de janvier à mars est inférieure aux attentes des analystes, qui tablaient en moyenne sur une hausse de 8 % du PIB chinois, après la hausse de 7,9 % d'octobre à décembre.

Après sept trimestres de ralentissement, les experts s'attendaient à un rebond de l'activité économique, surtout en raison du bond des liquidités dans le pays et de l'accélération de la progression des exportations, mais l'économie chinoise a été plombée par une hausse moins élevée que ce qui était prévu de la production industrielle et de l'investissement.

« La production industrielle est étonnamment faible et c'est la cause de la faiblesse du PIB, explique l'économiste Tim Condon d'ING. Au vu de ceci, le consensus pour le PIB va certainement être revu à la baisse ».

L'an dernier, Pékin a d'ailleurs assoupli sa politique monétaire et les conditions de crédit pour stimuler notamment la consommation des ménages dans l'espoir d'alimenter son économie.

« La croissance au quatrième trimestre 2012 et au premier trimestre a été largement soutenue par une rapide hausse du crédit », rappellent les économistes Ren Xianfang et Alistair Thornton de la firme IHS Global Insight, qui ajoutent que l'injection de crédits est de moins en moins efficace et que des analystes « ont perdu confiance dans une reprise vigoureuse » de l'économie chinoise.

PLUS:rc