NOUVELLES

Des avalanches survenues près de Seattle font un mort et un disparu

14/04/2013 08:14 EDT | Actualisé 14/06/2013 05:12 EDT
Shutterstock
nordic ski area at snoqualmie

SNOQUALMIE, États-Unis - Une randonneuse est décédée quelques heures après avoir été extirpée d'une avalanche par d'autres alpinistes, et un homme était toujours porté disparu, dimanche, 24 heures après que deux avalanches printanières eurent frappé des groupes séparés circulant dans la chaîne des Cascades, à l'est de Seattle, ont annoncé les autorités de l'État de Washington.

Selon la sergente Katie Larson, du bureau du shérif du comté, une équipe de secours a travaillé toute la nuit, dans des conditions météorologiques dignes d'un blizzard, pour ramener la randonneuse au bas de la montagne, peu de temps après minuit.

Des infirmiers ont confirmé que la femme est décédée lorsqu'elle est parvenue au pied de la montagne, a précisé la sergente Larson. Aux dires de cette dernière, il aura fallu de cinq à six heures à une équipe d'environ 25 sauveteurs pour ramener la randonneuse à bord d'un traîneau.

La femme, dont l'identité n'est pas connue, se promenait avec son chien près d'un groupe d'une dizaine de personnes, samedi après-midi, lorsqu'une avalanche a dévalé la montagne Rouge.

La randonneuse a été enterrée dans un mètre et demi de neige, mais a été dégagée avec l'aide d'un groupe d'une dizaine de promeneurs, qui ont également été coincés dans l'avalanche.

Des membres du groupe ont mentionné aux autorités qu'il leur avait fallu 45 minutes pour trouver la femme.

«Ils ont fait de leur mieux pour tenter de la réchauffer», a déclaré la sergente Larson.

Il s'agit du premier décès lié à une avalanche à être rapporté dans l'État de Washington pour la saison 2012-2013, selon le Northwest Weather and Avalanche Center de Seattle. À l'échelle nationale, 16 autres personnes sont mortes dans des avalanches.

Pendant ce temps, les recherches visant à retrouver un randonneur âgé de 60 ans emporté par une avalanche sur une autre montagne, samedi, ont été suspendues indéfiniment en raison des mauvaises conditions météorologiques.

L'homme, originaire de Kent, dans l'État de Washington, se trouvait avec deux amis lorsque la neige les a traînés sur plus de 365 mètres vers le bas de la montagne. Les deux amis ont réussi à émerger de la neige, mais pas le premier homme.