NOUVELLES

Nids-de-poule : une nouvelle technique de colmatage sera testée

13/04/2013 04:45 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

C'est une première à Montréal. L'arrondissement du Sud-Ouest testera lundi une nouvelle technologie pour colmater les nids-de-poule. La machine, baptisée Permaroute, a déjà fait ses preuves à Cowansville, en Estrie, où les réparations ont une durée de vie beaucoup plus longue.

Le camion est une sorte d'usine mobile qui produit de l'asphalte chaud directement où se trouvent les nids-de-poule. Fini donc le refroidissement du produit avec les déplacements. « Lorsqu'on met de l'asphalte froid dans un trou, il est de nouveau vidé deux ou trois jours plus tard » se désole le directeur des travaux publics de l'arrondissement du Sud-Ouest, Sébastien Lévesque.

Il n'y a pas que le camion qui est innovant. Le produit l'est aussi. Des chercheurs de l'École de technologie supérieure ont imaginé un mélange d'asphalte à base de bardeaux de toiture recyclés. Ça tombe bien, l'arrondissement du Sud-Ouest en jette 3 à 4 tonnes par années. Tout ça dans un contexte où les élus municipaux tentent d'éviter d'octroyer des contrats à des compagnies d'asphalte douteuses.

La municipalité de Cowansville, en Estrie, a acheté la machine à l'entreprise GRB Inc. de St-Alphonse de Granby, après des tests concluant d'un an. 

Le Permaroute devra passer le test de la circulation montréalaise, qui n'est pas la même qu'à Cowansville. Mais si le succès est au rendez-vous, d'autres arrondissements et municipalités pourraient bien l'adopter.

Un texte de Thomas Gerbet

Sur Twitter : @thomasgerbet

PLUS:rc