NOUVELLES

Après une longue blessure, la pianiste Anne-Marie Dubois reprend du service

13/04/2013 11:12 EDT | Actualisé 13/06/2013 05:12 EDT

La pianiste drummondvilloise Anne-Marie Dubois retrouve son piano après une lente et longue rémission. 

Il y a deux ans, la pianiste de renommée internationale s'est blessée à un doigt. La banale foulure s'est transformée en tendinite, hypothéquant sa carrière depuis maintenant deux ans et demi.

« Une tendinite, ça veut dire renoncer à bien des choses pour être capable de se reposer et guérir. Faire des exercices, s'entraîner. Ça demande beaucoup de discipline », souligne-t-elle.

Cette discipline semble peu à peu porter ses fruits. La pianiste offrira un concert à Drummondville le 9 octobre prochain. Un autre suivra le 18 avril à L'Ancienne-Lorette.

« Ils prendront le Steinway du grand théâtre pour me recevoir et je serai accompagnée du pianiste Michel Kozlowski », explique avec joie la pianiste. 

Des concerts mémorables, Anne-Marie Dubois compte bien en offrir d'autres. C'est pourquoi ses énergies seront concentrées sur sa remise en forme au cours des prochaines semaines.

« Aujourd'hui, j'ai eu beaucoup de plaisir. C'était la première fois que je jouais aussi longtemps depuis bien des mois. J'ai toujours ma musique dans ma tête, j'y pense et j'en rêve. J'ai parfois même de la difficulté à dormir, car la musique tourne dans ma tête », ajoute la pianiste.

Anne-Marie Dubois souhaite maintenant être en mesure de reprendre les tournées dès que possible.

PLUS:rc