NOUVELLES

Windsor-Détroit : Barack Obama donne son feu vert au nouveau pont

12/04/2013 09:15 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

Le projet tant attendu de deuxième pont entre Windsor et Détroit, actuellement le poste frontalier le plus achalandé au pays, a franchi une de ses étapes ultimes avant le début des travaux de construction, soit l'obtention d'un permis présidentiel.

Le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, doit en faire l'annonce officielle vendredi après-midi à Détroit. Des délégués canadiens doivent aussi être présents.

Le député fédéral de Windsor Ouest, le néo-démocrate Brian Masse, qualifie le feu vert du président Barack Obama d'un « pas positif », tout en ajoutant qu'il serait « satisfait quand nous pourrons finalement traverser le nouveau pont ».

Le lien transfrontalier, qui doit relier l'ouest de Windsor à l'ouest de Détroit, devrait ouvrir à la circulation en 2020.

Projet cher au Canada

Ottawa a fait des pieds et des mains pour que le projet aille de l'avant, avançant même 550 millions de dollars au Michigan. L'État américain doit repayer ces fonds grâce aux recettes du péage sur le nouveau pont.

Pour sa part, le propriétaire du pont Ambassador s'est battu bec et ongles pour bloquer le projet. Le milliardaire Matty Moroun a déposé plusieurs poursuites, soutenant qu'il a des droits exclusifs de détenir un pont entre Windsor et Détroit.

PLUS:rc