NOUVELLES

Un prof sème la controverse avec un devoir sur le nazisme

12/04/2013 02:45 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT
Getty

ALBANY, États-Unis - Un enseignant d'une école secondaire de l'État de New York pourrait faire l'objet de mesures disciplinaires pour avoir donné comme tâche à ses élèves de rédiger des arguments convaincants mettant les problèmes de l'Allemagne nazie sur le compte des Juifs.

Le porte-parole du district scolaire d'Albany, Ron Lesko, a révélé vendredi que les administrateurs discutaient présentement des sanctions qu'ils imposeraient au professeur d'anglais relativement au devoir controversé.

Les élèves ont reçu la consigne lundi de passer en revue la propagande nazie et de faire semblant que leur enseignant était un représentant du gouvernement d'Adolf Hitler qu'ils devaient persuader de leur loyauté.

Selon les directives, les étudiants devaient soutenir que les «Juifs sont le mal». Un tiers d'entre eux ont refusé de faire le devoir.

L'administratrice en chef Marguerite Vanden Wyngaard a affirmé qu'elle ne croyait pas que le professeur, dont l'identité n'a pas été révélée, avait eu de mauvaises intentions en confiant ce mandat à ses élèves. Elle a toutefois admis qu'il aurait pu trouver un autre thème.

Plus tôt cette année, un enseignant d'une école primaire publique de Manhattan avait causé un scandale en donnant à ses élèves de quatrième année un devoir de maths mettant en scène des esclaves tués ou fouettés. Le directeur de l'établissement avait organisé une formation pour tous les employés afin de les sensibiliser à ces questions.