NOUVELLES

Rehtaeh Parsons: la police rouvre l'enquête

12/04/2013 04:14 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT
Facebook

La force policière d'Halifax et la GRC rouvrent l'enquête sur Rehtaeh Parsons. Dans un communiqué émis vendredi après-midi, les deux corps policiers affirment que cette décision a été prise à la lumière de nouvelles informations crédibles.

Les autorités précisent que ces informations ne proviennent pas d'internet ce qui exclut la possibilité que le groupe Anonymous soit derrière les révélations.

Hommage à l'adolescente

Bien des gens à Halifax et à Vancouver se sont recueillis en mémoire de la jeune Rehtaeh Parsons, tandis que son histoire se répand dans le monde.

Près de 300 personnes ont participé à une veillée à la chandelle, à Halifax. Les gens ont notamment écouté les chansons préférées de la jeune fille.

Les gens rassemblés ont aussi dénoncé les crimes sexuels dont elle aurait été victime ainsi que l'intimidation qu'elle a subie par la suite et qui l'auraient poussée à s'enlever la vie. Touchés par son histoire, des gens qui ne la connaissaient pas ont versé des larmes.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse s'est engagé à réviser l'enquête et à modifier ses façons de faire. Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a déclaré qu'il fallait sévir contre ces gestes.

Des internautes un peu partout dans le monde réclament justice. Certains veulent voir accusés les présumés agresseurs de la jeune fille, même condamnés, mais les policiers n'avaient pu réunir assez de preuve pour porter des accusations dans cette affaire.

Michel Samson, député libéral de Richmond, en Nouvelle-Écosse, estime qu'il faut modifier les lois pour mieux lutter contre la cyberintimidation. « C'est la pire chose qui pourrait arriver à des parents », dit-il.

D'autres rassemblements du même genre sont prévus dans les prochains jours. Les funérailles de Rehtaeh Parsons seront célébrées samedi.

Par ailleurs, le collectif de pirates informatiques Anonymous, qui affirme connaître l'identité des quatre adolescents soupçonnés d'avoir agressé sexuellement Rehtaeh, indique qu'il ne publiera pas les noms, sur la demande de la famille Parsons.

LIRE AUSSI:

- BLOGUE: Rehtaeh Parsons était ma fille

- Quatre ministères en Nouvelle-Écosse vont se pencher sur le cas de Rehtaeh Parsons

- Anonymous dénonce l'impunité des auteurs présumés du viol de Rehtaeh Parsons (VIDÉO)

- Les médias sociaux mis en cause dans le suicide de Rehtaeh Parsons

INOLTRE SU HUFFPOST

Rehtaeh Parsons: A Life In Photos