NOUVELLES

Oprah à Montréal: entre la spiritualité et l'empire

12/04/2013 01:56 EDT | Actualisé 11/06/2013 05:12 EDT

Oprah Winfrey était à Montréal pour un soir seulement, au Centre Bell. Environ 15 000 personnes, la plupart des femmes, ont écouté religieusement les conseils de vie de la grande dame de la télévision.

Un texte de Tanya Lapointe

C'est par une ovation qu'Oprah Winfrey a été accueillie sur scène. La star, qui reçoit des accueils triomphaux depuis des décennies, a semblé émue, essuyant quelques larmes.

En mode confidence

De sa difficile enfance au Mississippi, à ses 25 ans de succès à la barre du Oprah Winfrey Show, l'animatrice, intervieweuse et femme d'affaires a raconté les hauts et les bas qui l'ont
mené à devenir une des femmes les plus influentes (et riches) dans le monde.

En décortiquant avec humour chaque obstacle et chaque réussite, elle révélait les erreurs à éviter et les bons outils à développer. « Il faut trouver sa vocation », dit-elle. « On la
trouve en écoutant son instinct, sa force intérieure. »

On apprenait aussi qu'elle a réalisé son plus grand rêve lorsqu'elle a lâché prise. Elle a alors décrocher un rôle dans The Color Purple, film réalisé par Stephen Spielberg en 1985. « L'univers veut que tu te rappelles que tu n'as besoin que de toi pour être bien. Il ne faut pas attendre de réaliser tel rêve, d'avoir perdu 10 livres ou de se marier. »

Parlons affaires et promotion

Oprah Winfrey poursuit son mandat de coach de vie, mais la femme d'affaires n'est jamais très loin. Il y avait parfois des décalages entre les messages d'espoir et l'empire Oprah.

Elle a abordé humblement les débuts difficiles d'OWN, sa chaîne spécialisée, mais elle en a aussi profité pour en faire la promotion, présentant une bande-annonce de sa programmation.

Elle a même incité ses fans à exiger que les diffuseurs canadiens présentent son émission Super Soul Sunday, qui est diffusée aux États-Unis seulement.

Généreuse de nature, elle a aussi fait la promotion des thés DavidsTea, un produit canadien qu'elle a reçu en cadeau dans sa loge. Tellement emballée par le thé et les tasses, elle a
promis d'en parler dans le prochain exemplaire de sa revue O.

En prolongation

Oprah Winfrey est monté sur scène vers 19h30 et devait conclure vers 21h, mais finalement, c'est à cette heure que George Stroumboulopoulos, animateur vedette de CBC,
est monté sur scène pour un entretien qui a duré une trentaine de minutes.

Après la conférence, elle a expliqué sur Twitter, qu'il y a une horloge sur scène et qu'elle l'a volontairement ignorée.

Elle a aussi précisé qu'elle quittait Montréal plus tôt pour éviter la tempête de neige mais qu'elle reviendrait, lorsqu'il ferait plus chaud.

PLUS:rc