DIVERTISSEMENT

Jonathan Winters, pionnier américain de la comédie, meurt à 87 ans

12/04/2013 03:31 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT
AP

LOS ANGELES, États-Unis - Jonathan Winters, le comédien dont les imitations et personnages inadaptés ont inspiré Robin Williams, Jim Carrey et bien d'autres, est décédé. Il était âgé de 87 ans.

Le natif de l'Ohio est mort jeudi soir à son domicile de Montecito, en Californie, de causes naturelles, a indiqué Joe Petro III, un ami de longue date. Il était entouré de parents et d'amis.

Jonathan Winters était un pionnier de l'humour sur scène dans la peau de personnages, avec un don pour la moquerie et un répertoire inépuisable d'individus excentriques. Il était reconnu pour son jeu physique, avec d'efficaces contorsions du visage et effets sonores.

Le comédien Albert Brooks a tweeté vendredi que Jonathan Winters avait «inventé une nouvelle catégorie de génie comique».

Son humour était largement ancré dans la réalité — ses personnages Maude Frickert et Elwood P. Suggins, par exemple, s'inspiraient de personnes qu'il avait connues lors de son adolescence en Ohio.

Un amoureux de Groucho Marx et Laurel et Hardy, Jonathan Winters a de son côté été une source d'inspiration pour de nombreuses personnalités, dont Johnny Carson, Billy Crystal, Tracey Ullman et Lily Tomlin. Mais Robin Williams et Jim Carrey sont ses adeptes les plus connus.

Ce fut Robin Williams qui contribua à faire connaître le comique à des millions de nouveaux admirateurs en 1981, grâce au rôle du fils de l'extra-terrestre joué par Williams et de son épouse terrienne dans la dernière saison de «Mork and Mindy» sur ABC.