NOUVELLES

Fin de l'enquête préliminaire de Luka Rocco Magnotta

12/04/2013 11:37 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

L'enquête préliminaire de Luka Rocco Magnotta, accusé du meurtre de l'étudiant chinois Lin Jun en juin 2012, a pris fin vendredi matin au palais de justice de Montréal.

La juge Lori Renée Weitzman, qui a entendu une trentaine de témoins au cours des dernières semaines, devra maintenant décider s'il y a matière à procès dans cette affaire de meurtre ainsi que les accusations qui seront retenues contre Luka Rocco Magnotta s'il y a procès.

La juge doit rendre sa décision à 15 h aujourd'hui.

Au cours de l'enquête préliminaire de l'homme de 30 ans, originaire de l'Ontario, la Couronne a tenté de démontrer qu'il y avait suffisamment de preuves contre lui pour l'accuser, entre autres, du meurtre prémédité de Lin Jun.

Meurtre prémédité ou non?

Selon l'avocat spécialiste en droit criminel, Marco Labrie, pour qu'une accusation de meurtre prémédité soit retenue, la Couronne doit fournir la preuve que le crime avait été planifié à l'avance et non commis de façon spontanée, sous l'effet du moment.

La défense a plaidé pour sa part en faveur d'une accusation de meurtre non prémédité, alléguant que son client n'avait pas planifié le crime dont on le soupçonne. Une accusation de meurtre non prémédité permettrait à Luka Rocco Magnotta d'obtenir plus rapidement une libération conditionnelle advenant le cas où il serait reconnu coupable du crime qu'on lui reproche.

Au Canada, un meurtre prémédité entraîne une peine de prison à vie avec possibilité de libération conditionnelle après 25 ans d'incarcération. La peine pour meurtre non prémédité entraîne aussi la prison à vie, mais rend possible une libération conditionnelle après 10 ans d'incarcération ou tout autre durée imposée par le juge.

L'accusé a plaidé non coupable à l'ensemble des accusations retenue contre lui lors de sa première comparution, en juin 2012.

Luka Rocco Magnotta est soupçonné d'avoir tué et démembré sa victime, dont les restes ont été découverts dans des colis envoyés par la poste. Il a été arrêté le 4 juin 2012 dans un cybercafé à Berlin, en Allemagne, après une chasse à l'homme de plusieurs jours.

PLUS:rc