NOUVELLES

Des hauts dirigeants de la Ville de Québec se partagent 220 000 $ en bonis

12/04/2013 05:20 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

Radio-Canada a appris que la Ville de Québec a versé l'an dernier plus de 220 000 $ en bonis à certains cadres et hauts dirigeants de la Ville. Des données obtenues en vertu de la Loi d'accès à l'information révèlent qu'en 2012, les 36 cadres et directeurs de la Ville de Québec se sont partagé la somme de 220 366 $.

Ces montants ont été versés en vertu du programme de gestion de la performance visant les cadres de la direction générale et les directeurs de services et d'arrondissements.

Le directeur général de la Ville de Québec, Alain Marcoux, et son directeur adjoint, Alain Thériault, ont reçu les primes les plus élevées. Ils ont respectivement touché 19 886,37 $ et 19 582,08 $. Ces montants représentent 10 % de leur salaire. Il s'agit aussi des bonis maximum prévus par la Ville.

Serge Giasson, directeur des services juridiques à la Ville de Québec, a quant à lui reçu 19 255,80 $. M. Giasson avait été particulièrement actif dans le dossier de l'amphithéâtre. C'est lui qui a représenté la Ville dans la poursuite intentée par Denis de Belleval contre le projet de loi 204 qui visait à protéger l'entente entre la Ville et Quebecor sur la gestion de l'amphithéâtre.

D'autres hauts dirigeants ont touché des sommes importantes. C'est le cas du directeur du service de l'ingénierie, Daniel Lessard (9955,22 $), et du trésorier de la Ville, Yves Courchesne(8258,69 $). L'homme de confiance du maire pour le projet d'amphithéâtre, Jean Rochette, a quant à lui reçu la somme de 4767,23 $.

Les cadres et hauts fonctionnaires de la Ville ne sont pas les seuls à avoir reçu des bonis. La Ville a en effet prévu un budget de 1,8 million de dollars à cet effet.

Rappelons que le règlement portant sur le programme de gestion de la performance visant les cadres de la direction générale et les directeurs de services et d'arrondissements a été révisé en septembre 2012. Lors du vote sur ce règlement, les quatre conseillers indépendants d'alors, soit Yvon Bussières, Anne Guérette, Patrick Paquet et Jean Guilbault, avaient voté contre.

Le dévoilement des données sur les bonis versés par la Ville de Québec à ses cadres et hauts dirigeants survient au moment où l'administration Labeaume s'apprête à faire le point, lundi, sur les résultats des compressions budgétaires des dernières années.

Le maire Labeaume dévoilera également ses objectifs pour les trois prochaines années.

PLUS:rc