MONTRÉAL - Le Canadien de Montréal n'a pas raté l'occasion de se qualifier pour les séries. Il a profité du jeu peu inspiré des Sabres de Buffalo pour inscrire une victoire facile de 5-1 et confirmer sa place dans la danse du printemps.

Rene Bourque, Alex Galchenyuk, Brendan Gallagher, Andrei Markov et P.K. Subban ont marqué les buts du Canadien. Michael Ryder a récolté deux mentions d'assistance, ses 33e et 34e points de la saison. Markov et Subban ont terminé la rencontre avec deux points. Max Pacioretty a aussi récolté deux aides.

Les Sabres ont répliqué en désavantage numérique. Brian Flynn a complété une belle poussée à deux contre un avec Kevin Porter pour priver Peter Budaj d'un jeu blanc en troisième.

Budaj a néanmoins signé sa septième victoire de la saison en neuf décisions grâce à une performance de 14 arrêts. Ryan Miller n'a joué que deux périodes, mais il a tout de même dû faire face à 32 tirs du Canadien, en stoppant 28. Jonas Enroth l'a remplacé pour la troisième. Il a arrêté neuf lancers.

L'attaque à cinq du Tricolore lui a procuré deux buts en huit occasions.

«Quand on parle de victoire d'équipe: on ne peut pas dire que ce fut l'affaire d'un trio, a noté l'entraîneur-chef du Tricolore, Michel Therrien. On a trois trios qui ont bien fonctionné, les défenseurs ont bien fait et Budaj a joué un bon match.»

Cette victoire du Canadien, jumelée à la défaite de 2-1 des Bruins de Boston aux dépens des Islanders de New York, lui permet non seulement de reprendre le premier rang de la section Nord-Est et le deuxième de l'association Est, mais également de confirmer sa participation aux séries éliminatoires.

«C'est un bon 'feeling', a admis Therrien. C'est un accomplissement. Ce n'est pas facile (de faire les séries): souvent, de bonnes équipes n'y parviennent pas. Mais c'est une étape, il reste encore beaucoup de hockey à jouer, beaucoup de matchs intenses. On est fiers — on doit l'être — mais c'est juste une étape.»

Quand on lui a demandé comment il expliquait un tel revirement de situation — le Canadien a terminé bon dernier dans l'Est l'an passé — Therrien a parlé du concept d'équipe.

«Les joueurs ont accepté notre concept d'équipe. Même si on a perdu des joueurs importants, comme c'est arrivé à plusieurs équipes, on a continué de gagner.»

Myers ouvre la porte

Les visiteurs ont profité d'une bourde de Tyler Myers à leur ligne bleue pour profiter d'une poussée à trois contre un et ouvrir la marque, à 6:43. Bourque a servi une habile passe à Tomas Plekanec sur l'aile droite. Quand ce dernier a retourné la rondelle vers le filet, elle a dévié sur le bâton d'un joueur des Sabres avant de toucher la jambe de Bourque, qui a été crédité de son sixième but.

Moins de quatre minutes plus tard, Ryder a fait preuve d'une belle combativité pour soutirer le disque à Mike Weber derrière la cage défendue par Miller. Une fois revenu devant la ligne des buts, il a rejoint Galchenyuk, qui avait échappé à la couverture de Thomas Vanek et qui n'a eu qu'à pousser le disque dans un but abandonné pour son sixième également.

Les Sabres n'ont pas démontré plus de combativité en début de deuxième. Christian Ehrhoff et Patrick Kaleta ont complètement oublié Gallagher loin dans leur zone. La recrue du Tricolore a eu tout le temps voulu pour inscrire son 12e avec le retour de lancer de David Desharnais.

«C'est un de nos meilleurs attaquants, même à cinq contre cinq, a indiqué Therrien de Gallagher. C'est bon de voir un jeune qui, même à ce temps-ci de la saison, réussit à offrir des performances de la sorte.»

Profitant d'un avantage numérique de deux joueurs, Markov a marqué son huitième but quand son tir sur réception a été dévié par le bâton du défenseur Flynn. La rondelle a survolé Miller, qui n'y pouvait strictement rien. Flynn marquera l'unique but des Sabres pendant une pénalité à Luke Adam en troisième.

Subban, avec son 11e de la campagne, a complété la marque en fin de troisième, pendant une pénalité à Jochen Hecht. Après avoir accepté la passe de Markov, il a décoché un puissant tir sur réception que n'a pu stopper Enroth.