NOUVELLES

Des auteurs libanais à la rencontre des jeunes lecteurs québécois

11/04/2013 01:11 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

Invités du Salon du livre, des auteurs faisant partie de la délégation libanaise profitent de leur séjour à Québec pour aller directement à la rencontre de jeunes lecteurs, à l'extérieur des murs du salon.

C'est le cas notamment des auteurs jeunesse Ralph Doumit et Nisrine Ojeil qui étaient invités à l'école primaire Saint-Jean-Baptiste, jeudi matin. Tandis que Ralph Doumit, auteur de romans et de bandes dessinées, rencontrait les élèves de 5e année, Nisrine Ojeil s'adressait aux plus petits dans une classe de maternelle.

Nisrine Ojeil, habituée des ateliers avec de jeunes lecteurs, s'est dite heureuse de rencontrer des enfants québécois. L'auteure qui faisait pour la première fois le voyage outre Atlantique a nourri la curiosité des enfants notamment pour ses origines. Alphabet arabe, atelier de dessin et lecture étaient au menu de cette rencontre. « J'ai des spécificités qu'ils n'ont pas, je parle arabe et français. Quand j'arrive avec les ateliers, je le fais de façon ludique, familiariser les enfants avec les lettres, les différences, mais aussi les liens qu'il y a dans l'écriture et la langue », dit l'auteure.

Nisrine Ojeil, qui a aussi été enseignante, a fait le choix de la littérature pour s'adresser aux enfants. « J'ai fait le choix d'écrire pour la jeunesse, j'ai une mission avec la jeunesse. Les enfants, c'est une terre fertile qui est demandeuse et j'aime beaucoup le travail avec l'innocence de l'enfance, il permet l'authenticité, car les enfants sont directs, francs et sans hypocrisie », fait valoir l'auteure.

Les petits écoliers, qui s'étaient préparés à la rencontre avec leur professeur Michel Lapointe, ont semblé apprécier la visite. « Elle était gentille et on a appris les lettres de son pays », dit la petite Noah Ducharme. « J'ai aimé dessiner les lettres », ajoute son camarade Romain Sénéchal.

En après-midi, d'autres auteurs libanais iront cette fois à la rencontre des collégiens dans la classe de littérature de l'écrivain Gilles Pellerin, au Cégep-François-Xavier Garneau.

PLUS:rc