VIDEO

Springface, Facebranch: une compilation des faux sites web vus dans les séries télé (VIDÉO)

10/04/2013 06:51 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

TÉLÉVISION - Google refuse d'apparaître dans votre série préférée? Facebook n'est pas convaincu qu'un rôle dans la série dynamiserait ses visites? Pas grave, rien ne vaut les faux sites Internet vus à la télévision. Une compilation - visible ci-dessus - montre plusieurs de ces URL inventées et de ces sites fabriqués pour l'occasion avec souvent quatre bouts de ficelle.

Les séries américaines sont peuplées d'ordinateurs attendant d'être utilisés pour visiter des adresses web plus ou moins factices. Debbie Saslaw, qui a édité la vidéo réunissant les meilleurs sites inventés pour la télévision, ne précise pas si ces sites sont tous accessibles.

Après vérification:

  • Plusieurs adresses comme Searchsies.com, le moteur de recherche de Community, renvoient vers les sites officiels des séries. C'est aussi le cas de Pronuncify.com entendu dans 30 Rock. Parfois, la production réserve même quelques surprises. MalibuPuddingGirls.com mentionné dans Two and a Half Men renvoie vers un message équivoque.
  • Certains sites existent vraiment. Il est possible d'utiliser GoPerro.com, sorte de Lycos aperçu dans The Reaper. Le site personnel de Richard Castle a été développé pour poursuivre l'univers de la série sur le web comme celui du parti politique The American Vampire League présent dans True Blood:
  • Screenshot:

    true blood vampire

  • D'autres sont condamnés à rester de simples noms de domaine à vendre comme Searchblaster.com apparu dans Nikita. Certaines adresses sortent de l'imagination des écrivains comme Springface, le réseau social des Simpson ou YouWillViewIt.com, qui remplace YouTube dans Castle.

Vous pouvez suivre ces fausses adresses sur le site spécialisé Fiction URL dont chaque billet discute du sort de l'URL abordée dans la série, du contexte de son apparition et de son existence dans la vraie vie.

Découvrez dans le vidéorama ci-dessous les séries les plus piratées en 2012:

Les séries TV les plus téléchargées