NOUVELLES

Malaga crie au racisme

10/04/2013 09:02 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

Le propriétaire du Malaga CF, Abdullah bin Nasser Al-Thani, a demandé à l'UEFA d'ouvrir une enquête après la défaite de son équipe 3-2, mardi, contre le Borussia Dortmund en Ligue des champions.

Le Qatari affirme que les officiels ont fait preuve de racisme et que c'est pour cette raison que le parcours de sa formation s'arrête dans les quarts de finale.

« Ce n'est pas du football, mais du racisme », a-t-il écrit sur son compte Twitter après la rencontre.

Dortmund a marqué 2 buts en 70 secondes dans les arrêts de jeu qui lui ont permis de se qualifier pour les demi-finales.

Selon le propriétaire de l'équipe espagnole, les auteurs des deux derniers buts allemands, inscrits à la 91e minute par Marco Reus et à la 93e minute par Felipe Santana, étaient nettement hors jeu.

« J'espère que l'UEFA va ouvrir une enquête puisque ça me désole d'être éliminé à cause de l'injustice et du racisme », a-t-il poursuivi.

Après le match, l'entraîneur de Malaga Manuel Pellegrini a été aussi très critique envers l'arbitre écossais Craig Thomson.

« C'est comme s'il n'y avait pas eu d'arbitres sur le terrain à la fin, il y a eu six ou sept fautes qui sont restées sans sanction dans notre partie de terrain », a fulminé Pellegrini.

« Il y a eu une série d'erreurs. Il faudra apporter tous les changements nécessaires », a-t-il ajouté.

PLUS:rc