NOUVELLES

Les employés de la LCBO votent pour un mandat de grève

10/04/2013 03:16 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Les employés syndiqués de la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO) ont voté massivement (95 %) en faveur du déclenchement de la grève, en cas d'échec des négociations avec la partie patronale.

« C'est un résultat qui envoie un signal clair à la direction de la LCBO pour lui dire que les employés sont profondément insatisfaits avec le rythme des négociations », a déclaré Warren Thomas, le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO), qui représente plus de 7000 travailleurs de la LCBO dans les succursales, les centres de distribution et au siège social.

La convention collective d'une durée de quatre ans avec la LCBO a expiré le 31 mars. Depuis le début des négociations à la mi-février, les deux parties n'ont fait que très peu de progrès à la table de négociation.

Le SEFPO précise que le vote de mardi soir en faveur du déclenchement de la grève ne veut pas dire que le syndicat a l'intention de demander aux employés de débrayer dans l'immédiat. Les pourparlers contractuels avec la LCBO doivent reprendre le 10 avril.

Les employés de la Régie des alcools ont déjà voté en faveur de la grève, en 2003 et 2009, mais les deux parties étaient parvenues à un accord sans déclencher une grève ou un lock-out.

De son côté, la LCBO affirme qu'elle est « déçue mais pas surprise » que le syndicat ait obtenu un vote pour la grève.

Il n'est pas rare qu'un syndicat obtienne un vote pour la grève dans le cadre de ses négociations collectives, a déclaré Bob Peter, président-directeur général de la LCBO.

« La LCBO n'a jamais eu de grève, a indiqué M. Peter. Nous avons toujours bon espoir qu'une entente sera conclue cette fois-ci également, sans une grève qui perturberait nos services ou dérangerait nos clients. »

PLUS:rc