NOUVELLES

Des sanctions pour les joueurs, les arbitres et les spectateurs

10/04/2013 12:18 EDT | Actualisé 10/06/2013 05:12 EDT

L'Union des associations européennes de football (UEFA) propose de suspendre pour au moins 10 matchs les joueurs et les officiels coupables d'injures racistes.

Les insultes de cette nature constituent un phénomène en croissance depuis un certain temps dans les ligues du Vieux Continent.

« Le combat contre le racisme est quelque chose de très sérieux et nous devons nous assurer d'y remédier par des actes, et pas seulement des mots », a lancé le secrétaire général de l'organisation, Gianni Infantino, à un forum en Angleterre.

L'UEFA a aussi les spectateurs dans sa ligne de mire. « Si des partisans, au stade, se rendent coupables d'injures ou actes racistes, la première sanction sera la fermeture partielle des tribunes, là où l'infraction a été commise. En cas de récidive, ce sera fermeture complète et une amende minimale de 50 000 euros », a aussi déclaré Gianni Infantino.

Même si les nouvelles règles ne seront appliquées qu'à compter de la prochaine saison, l'UEFA semble déjà déterminée à passer de la parole aux actes. Elle vient de condamner le Dynamo de Kiev à disputer deux matchs à huis clos, après des incidents racistes dans les tribunes lors d'un match contre le Paris Saint-Germain.

PLUS:rc