NOUVELLES

Violation de domicile : quatre suspects, dont une mineure, accusés

09/04/2013 05:20 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Quatre personnes, dont une mineure, font face à la justice à la suite d'une violation de domicile lundi soir dans le secteur de Saint-Émile, à Québec.

Philippe Moreau-Lacroix, 25 ans, et Jean-Sébastien Lizotte,19 ans, ont ét accusés d'introduction par effraction, de voies de fait armées et de port de déguisement. La conjointe de Moreau-Lacroix, Mylène Prévost, 21 ans, ainsi qu'une adolescente de 15 ans font quant à face à une seule accusation d'introduction par effraction. La mineure a comparu en Chambre de la jeunesse.

Seule Mylène Prévost, qui est enceinte, a été libérée. Les autres accusés demeurent incarcérés.

Les deux hommes seraient entrés cagoulés dans une résidence de la rue des Feuillus en début de soirée. Ils auraient fouillé la maison en séquestrant la dame pendant une dizaine de minutes. La femme d'une quarantaine d'années a heureusement réussi à s'enfuir chez son voisin. « Elle est arrivée avec les larmes aux yeux et criait : au secours, au secours ! Elle avait reçu du poivre de cayenne dans les yeux et s'était fait attaquer par deux personnes. Ils ont essayé de la descendre au sous-sol de force », a raconté Marco Rhéaume.

Les quatre suspects ont pris la fuite à bord d'une voiture qui a été repérée rapidement par des policiers qui se trouvaient tout près.

Le propriétaire de la résidence est connu des policiers. L'homme de 53 ans possède plusieurs antécédents judiciaires, dont certains liés à la possession de drogue. Les policiers tentent toujours de savoir pourquoi le quatuor s'est rendu dans cette maison.

Il y a deux mois, des résidentes de la rue de Vénus, située à un peu plus d'un kilomètre de là, ont elles aussi reçu la visite d'agresseurs à leur domicile. Les policiers ne font pas de lien entre les deux incidents.

PLUS:rc